Solidarité, Département, Covid-19

Un réseau des acteurs de l'aide alimentaire à l'étude

La présidente du conseil départemental de l'Aude a convié, ce lundi 15 février, les représentants des associations caritatives à participer à une table-ronde en visio-conférence, première étape dans la construction d'un réseau des acteurs de l'aide alimentaire à l'échelle de notre territoire.

Publié le

À l'invitation de la présidente du conseil départemental de l'Aude, les représentants des associations caritatives du territoire ont participé à une table-ronde, ce lundi 15 février, première d'une série de concertations visant à la construction d'un réseau des acteurs de l'aide alimentaire à l'échelle de notre territoire.

Comment lier le travail des associations audoises au futur plan alimentaire territorial ?

Préambule à cette première réunion de travail, le Département a fait le point sur les dispositifs existants - subventions, aides logistiques - ainsi que les actions dernièrement engagées par la collectivité au titre de l'aide alimentaire et sociale. En plus des aides sociales existantes à l'attention des Audois·es en difficulté (Fonds unique logement, Fonds d'aide aux jeunes, Fonds d'action sociale territoriale, Revenu de solidarité active, Allocation personnalisée d'autonomie, Aide sociale à l'hébergement des personnes âgées, Prestation de compensation du handicap), ont notamment été évoqués : 

  • La création d'un annuaire des acteurs sociaux à l'attention des professionnels. Lancé au sortir du premier confinement, cette base de données a pour objectif de faciliter le travail entre les différents partenaires et l'orientation des publics visés.
  • Le déblocage d'une aide exceptionnelle de 100 000 € à l'attention des associations caritatives afin de compenser les dépenses supplémentaires liées à la crise sanitaire.
  • Le chèque Coup de pouce pour les collégien·nes et étudiant·es boursiers
  • La revalorisation des aides avec le Plan Up l'Aude

La présidente du Département a également évoqué l'élaboration en cours du futur plan alimentaire territorial et dans quelle mesure le travail des associations caritatives pourrait y être lié. La dimension sociale du projet, avec notamment l'accès, à tous, à des denrées de qualité, représente en effet l'un des axes forts.

Réunis autour d'une même table, les différents acteurs ont pu échanger autour des difficultés éventuelles et des aménagements rendus nécessaires par la situation sanitaire. L'occasion aussi de mieux connaître l'évolution des publics touchés par la crise économique liée à l'épidémie de Covid-19.

+20% de bénéficiaires de l'aide alimentaire dans l'Aude depuis 1 an

Ainsi, a-t-on pu apprendre que le nombre de bénéficiaires, dans l'Aude, a augmenté de 20% depuis 1 an. Les jeunes étudiants et les travailleurs "pauvres" - notamment issus du travail touristique et saisonnier - sont venus grossir les rangs, tandis que les personnes âgées qui venaient régulièrement tant pour l’aide alimentaire que pour le lien social, ont disparu. En cause, la peur de l’épidémie qui les a écartées du circuit d’aide, ce qui pose la question des besoins alimentaires d’une part mais aussi de l’isolement de ces personnes.

Alors que les associations s'efforcent de répondre à cette hausse des demandes, elles doivent faire face à une baisse globale des dons proposés par les grandes surfaces, du fait entre autres de la fermeture des grossistes de la restauration. S'ajoute à cela la nécessaire réorganisation des campagnes de distribution afin de respecter les mesures sanitaires, qui induit des frais supplémentaires. 

Autant d'éléments qui confortent le bien-fondé de la construction d'un réseau des acteurs de l'aide alimentaire. Pour, ensemble, aller plus loin. D'autres réunions sont déjà programmées.