Biodiversité, Environnement, Transition énergétique, Pays cathare

Le parc naturel régional Corbières-Fenouillèdes est né le 4 septembre

Les vignes sur les pentes des corbières et les Pyrénées à l'horizon : un paysage typiquement audois

Après 10 années de travaux et de concertations auxquels le Département de l'Aude a participé, le décret annonçant la naissance du parc naturel régional Corbières-Fenouillèdes a été signé de la main du Premier ministre, ce samedi 4 septembre 2021.

Publié le

Bonne nouvelle pour la biodiversité audoise ! Ce samedi 4 septembre, un décret signé du Premier ministre a rendu officielle la création du parc naturel régional Corbières-Fenouillèdes. Cette labellisation marque l’aboutissement de plus de 10 années de concertations et de travaux des élus locaux. Processus dans lequel s’est rapidement inscrit le Département, pleinement engagé pour les projets de territoire, notamment par l'intermédiaire de son premier vice-président, Hervé Baro, par ailleurs président du syndicat mixte de préfiguration du parc.

"Nous visions ensemble cette étoile, symbole d'union et d'ouverture des Parcs naturels régionaux, ont déclaré conjointement la fédération des parcs naturels régionaux de France, le syndicat mixte Corbières-Fenouillèdes et la Région Occitanie. (...) Cette labellisation vient conforter et reconnaître un travail de concertation de longue haleine au service d’un territoire fragile, exceptionnel et engagé."

Un territoire de 99 communes, à cheval entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales

Le parc naturel régional Corbières-Fenouillèdes s'étend sur 99 communes (soit 7 intercommunalités) et deux départements : l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Soit une superficie totale de 1 781 km² pour un peu plus de 29 000 habitants.

Avec ses voisins PNR de la Narbonnaise en Méditerranée et PNR des Pyrénées-Catalanes, le Parc naturel régional Corbières-Fenouillèdes symbolise le trait d’union entre les zones méditerranéennes et pyrénéennes.

A cheval sur deux départements, ce territoire rural se caractérise par une biodiversité exceptionnelle avec la présence de nombreuses espèces patrimoniales de faune et de flore. Sa richesse notamment ornithologique a peu d'équivalent en France a d’ailleurs donné naissance à l’un des emblèmes figuratifs du logo du Parc.

De Tautavel à l'implantation de forteresses royales... un territoire à la richesse exceptionnelle, exploité par l'Homme

Le parc naturel régional Corbières-Fenouillèdes possède des paysages façonnés par une histoire géologique de 500 millions d’années, marqués par l'occupation des hommes depuis 700 000 ans et l'exploitation qu'ils ont fait des terres. On pense naturellement à Tautavel, l’un des plus anciens gisements d’Europe, qui fête en 2021 les 50 ans de la découverte d’Arago 21, la plus vieille face humaine fossilisée complète d’Europe.

Le territoire fut par la suite le théâtre de grands évènements médiévaux : zone de contact, de frontière entre les royaumes de France et d’Aragon. Le territoire regorge de nombreux vestiges archéologiques témoignant d’une véritable empreinte sur les Corbières-Fenouillèdes, riche de cinq forteresses royales également appelées châteaux Pays cathare - Puilaurens, Quéribus, Peyrepertuse, Termes et Aguilar - ainsi que du château de Villerouge-Termenès et de l'abbaye de Lagrasse.

Le parc naturel régional Corbières-Fenouillèdes, 58e en France, accompagnera le développement économique de son territoire dans une démarche de transition écologique et veillera à la préservation de son cadre de vie.

Le département compte désormais deux parcs naturels régionaux - Corbières-Fenouillèdes et celui de la Narbonnaise - , huit à l'échelle de la région Occitanie.