Unesco la charte d'engagement a été adoptée !

Vue sur la plaine depuis la Cité de Carcassonne
La charte d'engagement, acte fondateur de la candidature de la Cité de Carcassonne et ses châteaux sentinelles au patrimoine mondial de l'Unesco.

Une étape de plus a été franchie, ce vendredi 25 octobre, dans le dossier de candidature d'inscription des Citadelles du vertige au patrimoine mondial de l'Unesco. Réuni en session, le conseil départemental de l'Aude a adopté, à l'unanimité, la charte d'engagement. "Un acte fondateur", pour reprendre les mots du président André Viola.

Publié le

Organiser le partenariat entre les différents acteurs pour aboutir au classement Unesco

Essentielle dans la gouvernance du projet et l'élaboration du plan de gestion du "Bien en série" que représentent la Cité de Carcassonne et ses châteaux sentinelles de montagne, la charte vise à organiser le partenariat entre les différents acteurs - communes, communautés de communes, communautés d'agglomération, conseils départementaux, propriétaires des sites - déjà réunis au sein de l'association Mission patrimoine mondial. Elle témoigne d'une volonté commune, selon le principe de solidarité collective de toutes les parties prenantes, de s'engager dans des démarches concrètes. Avec, pour objectif ultime, l'aboutissement de la candidature et son classement au patrimoine mondial de l'Unesco.

Pour être définitivement entérinée, la charte devra être adoptée par chacun des membres de l'association.

Rappel

  • 2011 : Lancement de la candidature de classement des Citadelles du vertige - Cité de Carcassonne, Aguilar, Lastours, Montségur, Peyrepertuse, Puilaurens, Quéribus,Termes - au patrimoine mondial de l'Unesco
  • Avril 2017 : "La valeur universelle" de ces sites a été reconnue et le dossier inscrit sur la liste indicative de la France, permettant à l'Etat de proposer la candidature de la Cité de Carcassonne et ses châteaux sentinelles de montagne à l'Unesco