#moisenior, Autonomie, Prévention de la perte d'autonomie

La réalité virtuelle au service des seniors de La Capounada

Un senior de l'ehpad essaie un casque de réalité virtuelle
Un senior a fait la démonstration de l'utilisation du casque de réalité virtuelle devant les élus départementaux Chloé Danillon, Jules Escaré et Valérie Dumontet.

La conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie que pilote le Département de l'Aude a financé l'acquisition d'un casque de réalité virtuelle pour les résidents de l'Ehpad La Capounada, de Lézignan. L'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes avait répondu à l'appel à projets #moisenior en proposant des actions numériques visant à stimuler les capacités cognitives des seniors.

Publié le

Chaque année, l'appel à projets #moisenior mené par la conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie retient un certain nombre d'actions à l'attention des personnes âgées, dans des domaines d'intervention aussi variés que sont le passage à la retraite, le maintien à domicile, la santé et la nutrition, l'accompagnement, le sport... C'est ainsi que le projet "actions numériques" de l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes La Capounada de Lézignan a été retenu. Grâce à cela, l'Ehpad s'est vu doté d'un casque de réalité virtuelle à l'attention de ses pensionnaires.

Stimuler la mémoire, les sens et les émotions des seniors grâce à un casque de réalité virtuelle

Comme il l'a été expliqué aux élus Chloé Danillon, vice-présidente en charge de l'autonomie ainsi que Valérie Dumontet et Jules Escaré, les conseillers départementaux du canton, l'utilisation cet outil technologique permettra la stimulation de la mémoire, l'éveil des sens et la sollicitation des émotions. Une fois le casque sur la tête, les résidents à mobilité réduite pourront, le temps d'une vingtaine de minutes, visiter un musée, découvrir des paysages lointains... et ainsi s'évader. Pour une amélioration de leur bien-être au quotidien.

Un comité composé de soignants et de personnels encadrants vont étudier de près les effets de l'utilisation du casque de réalité virtuelle sur les seniors. Les données recueillies pourront ensuite être partagées avec des établissements menant la même expérience, en France. L'objectif étant, à terme, de définir un protocole d'utilisation qui pourrait être repris par un plus grand nombre.

Les pensionnaires découvrent les bénéfices des casques virtuels
Les seniors de la Capounada ont pu voyager loin de leur quotidien sans bouger de l'Ehpad grâce aux casques de réalité virtuelle financés par la conférence des financeurs.