Inondations, Routes

La reconstruction du pont de Villegailhenc prévue fin 2021

Carole Delga, Hélène Sandragné, Michel Proust sur le pont de Villegailhenc
Le maire de Villegailhenc Michel Proust a détaillé le projet à Carole Delga et Hélène Sandragné.

Une visite de terrain où s'est notamment rendue la présidente du Département Hélène Sandragné accompagnée de la présidente de la Région Occitanie Carole Delga, a permis de faire le point sur la reconstruction du pont de Villegailhenc, détruit par les inondations d'octobre 2018. Des détails ont été donnés sur le projet retenu.

Publié le

Le 15 octobre 2018, le pont de Villegailhenc était détruit par de terribles inondations, l'ouvrage étant lui-même situé au cœur d’un village humainement et matériellement très touché. Depuis, sa reconstruction est au cœur de multiples enjeux. Le chantier sera conduit parallèlement à la destruction, dans le cadre du fonds Barnier, de dizaines d’habitations nécessitant un projet de recomposition urbaine sur les terrains désormais inconstructibles, une reprise des rives du Trapel et des études hydrauliques d’analyse de la crue et de modélisation de scénarii. 

Un nouveau pont pleinement intégré dans la recomposition du centre-bourg de Villegailhenc

C'est pourquoi il était essentiel que le projet s'intègre pleinement dans la recomposition du centre-bourg. Cela passera notamment par la prise en compte des modes de déplacement doux afin de permettre les liaisons entre les berges qui seront bientôt des espaces de promenade et de détente pour les habitants de Villegailhenc. Lors d'une visite de terrain, la présidente du Département de l'Aude, Hélène Sandragné, accompagnée de Carole Delga, son homologue à la Région Occitanie, partenaire financier du chantier, ont donc découvert les détails du projet retenu.

L'ouvrage se fera sur une emprise de 48 mètres, avec une légère rotation de l'axe comparé à l'ancien pont, de façon à l'éloigner des maisons situées rive gauche à l'aval, et à améliorer les girations.

Fin des travaux prévus à l'été 2022

Plus techniquement, le nouveau pont sera composé de deux travées de 24 mètres chacune, avec une dalle de précontrainte et un tablier volontairement fin, d'une épaisseur de 0,95 m. Avec des garde-corps fusibles, l'ouvrage pourra résister à la pression des embâcles.

Le chantier, d'un coût prévisionnel estimé entre 2,5 à 3 M€, devrait débuter fin 2021, pour une ouverture à la circulation prévue avant l'été 2022. Une déviation par la RD 35 via Conques sera mise en place le temps des travaux.

"La volonté est présente et même si le souvenir n'est pas prêt de s'effacer, le Département et la Région vont tout faire pour accompagner la volonté des habitants de ce village de se projeter sur l'avenir", a assuré Hélène Sandragné, à l'adresse du maire de la commune Michel Proust, en présence également de Régis Banquet, président de Carcassonne Agglo et Simon Chassard, secrétaire général de la préfecture.