Créer mon entreprise avec le RSA

Vous êtes allocataire du revenu de solidarité active (RSA) et vous souhaitez créer votre entreprise ?  Vous pouvez être accompagnés. Votre référent pourra vous orienter après diagnostic vers un opérateur spécialisé. Vous vous engagerez, dans votre contrat d'engagement réciproque, à suivre l'accompagnement proposé.

Comment ça marche ?

L'accompagnement à la création se fait en plusieurs étapes :

  • La vérification du projet
  • L'accompagnement en amont de la création
  • L'accompagnement après la création, pour le développement de l'activité

D’autres actions sont mises en oeuvre :

  • La Coopérative d’activité et d’emploi (CAE) est ouverte à tous ceux qui souhaitent créer et développer une activité, elle permet :
    • De tester une création d’activité dans un cadre juridique sécurisant (le porteur de projet accompagné est salarié de la CAE),
    • D’acquérir des compétences professionnelles complémentaires,
    • De développer un réseau de clientèle,
    • D’acquérir des compétences liées à la gestion de son activité.
  • L’accompagnement à la création d'entreprise dans le secteur artistique
    • Cette action permet d'apporter un appui aux artistes pour développer leur stratégie commerciale ou de communication, appréhender la gestion administrative et financière de l’activité, accéder à une formation lorsque les revenus sont insuffisants pour accéder aux fonds de l’OPCA (AFDAS), et développer un réseau professionnel.

Pour en savoir plus, contacter votre référent de parcours (Pôle Emploi, Mission locale d’insertion, référent RSA).

Créateur d'entreprise et maintien du revenu de solidarité active (RSA)

Lorsque votre entreprise est créée, les règles classiques de cumul du RSA et de vos revenus d'activité s'appliquent.

Le créateur d'entreprise peut maintenir le revenu de solidarité active sous forme d'un montant forfaitaire garanti si les revenus tirés de la création d'entreprise ne dépassent pas un certain seuil. Le montant du RSA est recalculé tous les 3 mois.

Attention : les ressources prises en compte pour l'appréciation des droits au RSA comprennent l'ensemble des ressources de toutes les personnes composant le foyer.

Prenez contact avec votre caisse d'allocation familiale pour en savoir plus.