Je choisis un mode de garde pour mon enfant

Vous recherchez un mode de garde pour votre tout-petit ? Vous hésitez entre accueil individuel et accueil collectif ? Le Département vous accompagne dans le choix du mode de garde le plus adapté à vos besoins.

Le choix du mode de garde de votre enfant, en accueil individuel ou collectif, est une étape importante de votre vie de parent. Dans l’Aude, différentes solutions sont proposées pour essayer de répondre au mieux aux besoins des familles.

Les structures d'accueil collectif

Crèches, halte-garderies, mini-crèches… Il existe dans l’Aude différentes catégories d’établissements assurant l’accueil collectif des enfants jusqu’à leur entrée en maternelle, voire jusqu’à six ans en dehors du temps scolaire. L’ouverture de ces établissements est soumise à un avis ou une autorisation de fonctionnement délivrés par le président du conseil départemental après avis du service de Protection maternelle et infantile (PMI). Ces établissements sont également habilités par la Caisse d'allocations familiales (Caf) qui finance une partie de leur fonctionnement.

Vous souhaitez que votre enfant s’épanouisse en collectivité et bénéficie d’un accueil professionnel encadré par une équipe pluridisciplinaire.

Crèches et haltes-garderies peuvent accueillir vos enfants de façon régulière ou occasionnelle. La prise en charge des enfants est assurée par une équipe pluridisciplinaire comprenant un directeur (puéricultrice, médecin, éducateur de jeunes enfants), des auxiliaires de puériculture et des éducateurs de jeunes enfants. D’autres professionnels peuvent intervenir épisodiquement dans la vie de la structure d’accueil : psychologues, psychomotriciens, intervenants culturels, etc.

Le prix d’accueil en structure collective est calculé selon un barème établi par la Caisse d’allocations familiales (Caf) qui tient compte de vos ressources et de la composition de votre foyer.

Pour en savoir plus, la Caf met à votre disposition un simulateur de calcul du prix d’accueil.

Pour inscrire votre enfant dans un lieu d’accueil collectif, prenez contact avec le gestionnaire de la structure (commune, communauté de communes, association, entreprise agréée, etc.) ou directement avec le directeur ou la directrice. Il est conseillé de faire votre demande d’inscription le plus tôt possible, car les dossiers sont souvent très nombreux.

Les assistant(e)s maternel(le)s

Les assistant.es maternel.les sont des travailleur(seuse)s indépendant(e)s employé(e)s par les parents pour assurer la garde journalière de leurs enfants de moins de six ans. Titulaires d’un agrément délivré par le conseil départemental, ces professionnel(le)s de la petite enfance exercent à leur domicile ou dans une maison d’assistant(e)s maternel(le)s.

Vous recherchez une formule d’accueil familial et individualisée pour votre enfant. Les assistant.es maternel.les offrent ainsi une solution souvent rassurante pour les parents qui peuvent également opter pour une garde à temps partiel ou à temps plein, avec des horaires généralement flexibles et compatibles avec leur vie professionnelle que dans les structures d’accueil collectif.

Les assistant.es maternel.les peuvent accueillir à leur domicile ou en maison d’assistant.es maternel.les jusqu’à quatre enfants en simultané.

Pour pouvoir exercer légalement leur profession, les assistant.es maternel.les doivent être titulaire d’un agrément délivré par le président du conseil départemental, après avis du service de la Protection maternelle et infantile (PMI), qui examine leurs capacités à garantir la sécurité, le bien-être et l’épanouissement des enfants. Cet agrément lui reconnaît un statut professionnel. Une fois agréé.es, les assistant.es maternel.les doivent suivre une formation obligatoire, financée par le Département.

Le salaire de l’assistant.e maternel.le peut être fixé librement entre les deux parties, dans le respect du salaire horaire minimum. Je m'informe sur le coût de la garde sur pajemploi.fr et sur la convention collective nationale de travail des assistants maternels du particulier employeur . À la rémunération de base s’ajoutent des indemnités (entretien, repas, etc.) ainsi que les cotisations et contributions sociales.

Des aides financières
Sous certaines conditions, des aides financières sont attribuées par la Caisse d’allocation familiales pour la garde des enfants de moins de six ans : il s’agit du complément de libre choix du mode de garde de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje). Par ailleurs, un crédit d’impôt est alloué aux employeurs d’un.e assistant.e maternel.le agréé.e, équivalent à 50 % des frais de garde, dans la limite de 2 300 € par an et par enfant.
Pour en savoir plus, accédez au simulateur en ligne de Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) et rendez-vous sur le site.

Les Maisons d'Assistant(e)s Maternel(le)s (MAM)

Depuis 2010, la loi française autorise les assistant.es maternel.les à se regrouper dans un local tiers, en dehors de leur domicile. Ces maisons peuvent rassembler jusqu’à quatre assistant.es maternel.les et 16 enfants en simultané. Une vraie petite vie en collectivité, mais qui garde toute sa souplesse, puisque chaque parent conserve son rôle d’employeur. Le département de l’Aude compte aujourd’hui une quinzaine de maisons d’assistant.es maternel.les. Vous pouvez obtenir leurs coordonnées auprès du Service de la Protection maternelle et infantile du Département ou sur le site de la Caisse d’allocations familiales, rubrique “Je recherche”.

Les Relais d'Assistant(e)s Maternel(le)s (RAM), des lieux ressources.

Parents et assistant.es maternel.les bénéficient dans l’Aude des services d’une vingtaine de relais d’assistant.es maternel.les (RAM). Il s’agit de lieux de rencontre et d’information, dont les professionnels travaillent avec le service de la Protection maternelle et infantile (PMI). Les parents y trouveront les informations nécessaires à l’embauche d’un.e assistant.e maternel.le, notamment tout ce qui touche aux questions administratives. De leur côté, les assistant.es maternel.les s’y retrouvent une à plusieurs fois par mois, pour profiter des espaces jeux et activités mis en place pour les enfants, mais aussi pour participer à des réunions thématiques ou à des formations.

Pour obtenir leurs coordonnées, adressez-vous au service de la Protection maternelle et infantile du Département, à votre commune ou consultez le site de la Caisse d’allocations familiales, rubrique « Je recherche ».

Coordonnées du service

Portrait

Myriam Houlès, nounou zen

«S’inspirer de la nature audoise pour transmettre douceur et bienveillance autour de soi.»

Assistante maternelle agréée depuis plus de 20 ans, Myriam Houlès est LA nounou dont tous les parents rêvent ! Chaleureuse, patiente, posée, à l’écoute, celle que les petits ont toujours appelé « Mimi » s’est donnée pour vocation de les aider à grandir sereinement, en toute confiance, à aller de l’avant et à devenir autonome. Sans oublier les petits plats bio ou à base de produits locaux qu’elle concocte chaque jour et les massages qu’elle leur prodigue pour les aider à se détendre. Car cette super nounou est aussi masseuse-énergéticienne. Depuis six mois, durant son temps libre, elle propose ainsi à domicile des séances de réflexologie plantaire ou faciale, mais aussi des conseils en naturopathie et aromathérapie. L’aboutissement d’années de yoga, de bouddhisme et de chi gong, et d’un long cheminement personnel par lequel elle souhaite aujourd’hui transmettre toute l’énergie de ses mains et son désir d’une vie plus naturelle, plus saine et plus équilibrée.