Covid-19 : les consignes adaptées aux personnes présentant un handicap

Santé publique France a adapté les consignes à respecter durant l'épidémie de coronavirus aux personnes présentant un handicap ou des troubles cognitifs. Des documents faciles à lire et à comprendre (FALC) qui permettent de sensibiliser les plus vulnérables à la crise sanitaire et aux gestes à adopter pour se protéger, et protéger les autres.

Le gouvernement a mis à disposition, sur son site internet, un système de téléservice à l'attention des personnes sourdes, malentendantes ou aveugles.

Les gestes à adopter expliqués en textes simples et en pictogrammes

Qu'est-ce que le coronavirus ? Comment s'en protéger ? Quoi faire si l'on tombe malade ? Les consignes diffusées à la population ne sont pas toujours compréhensibles de tous, notamment des personnes handicapées ou présentant des troubles cognitifs.

Afin de sensibiliser ce public vulnérable à la crise sanitaire et aux gestes de prévention à adopter, Santé publique France a rédigé des documents faciles à lire et à comprendre (FALC), en langage simplifié et en pictogrammes. Ils abordent quatre thématiques :

  • Qu'est-ce que le coronavirus ?
  • Comment se protéger du coronavirus ?
  • Quelles sont les signes de la maladie ?
  • Quoi faire et comment se soigner lorsqu'on est malade ?

TÉLÉCHARGER LES DOCUMENTS FALC

Faire accepter le masque aux personnes autistes

Le Groupement National Centre Ressources Autismes (GNCRA) met à disposition, sur son site internet, de nombreux outils et ressources en FALC pour préparer le dé-confinement et notamment des conseils pour faire accepter le masque par les personnes autistes.

Les nouvelles règles de la distanciation sociale

Depuis la mise en place du déconfinement, il n'est plus obligatoire de sortir de chez soi avec une attestation. Mais certaines règles doivent toujours être respectées. Pour bien les comprendre, le secrétariat d'État chargé des personnes handicapées a conçu des vidéos et des livrets explicatifs.

Le déconfinement, c'est quoi ? Qu'est-ce que j'ai le droit ou pas le droit, de faire ?

 

La dérogation au port du masque toujours possible pour les personnes en situation de handicap

Le port du masque est devenu obligatoire dans tous les lieux clos depuis le 20 juillet (décret du 17 juillet 2020), mais une dérogation demeure possible pour les personnes dont le handicap le rend difficilement supportable, toujours sous deux conditions :

  • Les personnes concernées devront être en possession d’un certificat médical notifiant le handicap et l’impossibilité de porter un masque
  • Elles restent tenues "de prendre toutes les précautions sanitaires possibles (port, si possible, d’une visière, respect des autres gestes barrières...)", comme par exemple se laver les mains, saluer sans toucher les personnes, tousser ou éternuer dans son coude…

Vous pouvez consulter toutes ces informations sur le site du Secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées

Comment bien porter son masque ?

Faciliter l'accueil des enfants en situation de handicap dans des structures d'accueil

Grandir Ensemble - Urgence Répit est une plateforme mise ne place dans le prolongement de l'opération "Tous mobilisés" pendant la période de confinement. Elle est le fruit de la coopération de plus de 35 associations locales et nationales. Son objectif : aider les familles à effectuer les démarches nécessaires afin que leur enfant en situation de handicap puisse avoir accès à un lieu d'accueil de la petite enfance, une structure de loisirs, ou un lieu de vacances.