Manger audois, Collèges

Un prix national pour les cuisiniers du collège Joseph-Anglade

L'équipe de cuisiniers emmenée par le chef Pierre-Yves Rommeleare du collège Joseph-Anglade de Lézignan a décroché le Prix "cantines rebelles" pour son engagement autour du manger local, et notamment son partenariat avec l'association MP2 Environnement autour du maraîchage bio et de l'insertion.

Publié le

 Au collège Joseph-Anglade, on mange local, et cela se sait ! Candidate au prix national Cantines rebelles, l'équipe de cuisiniers de la cantine  vient en effet de décrocher le premier prix du concours, dans la catégorie "Établissements". 

Manger local, bio, et favoriser l'insertion : le triplé gagnant de la cantine du collège Joseph-Anglade

Une distinction qui vient récompenser leur engagement autour du manger local, notamment le partenariat signé l'an passé avec l'association MP2 Environnement, au titre des pratiques mises en place autour d'un chantier d'insertion de maraîchage bio. Fruits et légumes sont ainsi cultivés à quelques kilomètres du collège qui passe commande, toutes les semaines, et les intègre à la composition des menus servis aux collégien·nes.

À côté de cela, le chef Pierre-Yves Rommeleare et son équipe sont engagés dans un programme de lutte contre le gaspillage alimentaire grâce à la mise en place de "bonnes pratiques" qui vont de pair avec un recours toujours plus accrus aux produits locaux et bio et à la sensibilisation des élèves au "bien manger".

Le Département, qui s'inscrit lui aussi dans une démarche de promotion et de développement du recours aux circuits-courts dans les collèges audois (objectif de 40% de produits locaux en 2020 et 20% de produits bio ; système de bonus pour les établissements "bons élèves"), mène actuellement une réflexion autour de la mise en place d'un plan alimentaire départemental. Les élus départementaux du canton, Valérie Dumontet et Jules Escaré, n'ont donc pas manqué de féliciter Eric Rommeleare et son équipe,  en venant à leur rencontre, mercredi matin, juste avant le coup de feu !

Le prix Cantines rebelles piloté par Un plus bio s'adresse aux collectivités, établissements (Ephad, collèges, lycées...) et collectifs citoyens engagés dans une démarche de développement de leur territoire par le biais de l'alimentation.
Chaque année, le prix récompense les projets les plus bios, les plus locaux, les plus durables et les plus justes en matière de restauration collective. Le jury de l'édition 2020 était notamment composé du journaliste et chroniqueur culinaire Laurent Mariotte, de la cheffe marseillaise Georgiana Viou, et de l'humoriste Pascal Legitimus, qui avait accepté d'en être le parrain.