Agriculture durable, RSA, Insertion, Covid-19

Pénurie de main d’œuvre dans l’agriculture, le Département autorise le cumul entre RSA et emploi saisonnier agricole

Le Département de l'Aude expérimente cumul du RSA et activité saisonnière agricole pour aider les agriculteurs audois à faire face à la pénurie de main d'oeuvre

Le projet était déjà à l’étude. La situation tendue du secteur agricole a conduit le Département à en accélérer la mise en place. Ainsi, le cumul de l’allocation de RSA avec les revenus tirés d’activités saisonnières dans le secteur agricole sera désormais possible. Une mesure destinée à aider les agriculteurs audois, privés de la main d’œuvre à laquelle ils ont généralement recours pour les récoltes.

Publié le

Face à l’aggravation de la pénurie de main d’œuvre à laquelle le monde agricole est confronté du fait de la pandémie de Covid-19 et du confinement en vigueur, le Département a décidé de lancer avec quelques mois d’avance l’expérimentation d’un dispositif permettant aux allocataires du RSA de cumuler un emploi saisonnier agricole avec leur allocation sur une courte durée. 

Ainsi, les allocataires du RSA qui occuperont un emploi saisonnier agricole dans la période d’avril à décembre 2020, pour une durée de 300 heures maximum, verront leur allocation maintenue. 
Cette disposition sera aussi un moyen supplémentaire d’accompagner l’insertion des allocataires du RSA en les aidant à s’inscrire dans une démarche active d’insertion professionnelle. 

Ce dispositif dérogatoire concerne tous les bénéficiaires du RSA du Département de l’Aude ayant des droits ouverts et qui signeront un contrat de travail. Les personnes qui sont dans cette situation peuvent contacter leur référent RSA habituel afin de se faire connaître. Un lien sera fait avec la chambre d’agriculture qui de son côté recense les besoins de main d’œuvre des agriculteurs. 

Le mot d’André Viola, président du conseil départemental

Face aux difficultés de recrutement que rencontrent et vont rencontrer les agriculteurs audois, il nous fallait réagir vite. Le Département se doit d’être à leurs côtés ! C’est pourquoi nous avons décidé d’accélerer la mise en place de cette expérimentation que nous pensions lancer pour les vendanges. Nos partenaires, à savoir la CAF et la MSA sont à nos côtés et mobilisés pour que cela puisse se concrétiser au plus vite. C’est au bénéfice de tous : les agriculteurs qui doivent trouver rapidement du personnel et les personnes en recherche d’emploi qui pourront trouver une activité rémunérée et reprendre contact avec le monde du travail.