Bibliothèque départementale

La bibliothèque départementale solidaire et attentive

Le réseau des bibliothèques audoises a apporté son aide technique aux communes sinistrées et a lancé « Contes solidaires » pour apporter du rêve aux enfants victimes des inondations. 

Publié le

Des livres à l’eau, et des lieux de culture dévastés par les flots. Après les inondations du 15 octobre, les responsables de la Bibliothèque départementale de l’Aude sont entrés en contact avec tous les membres  du réseau des bibliothécaires audois pour recenser les dégradations causées par les intempéries. Au total, sept bibliothèques ont été touchées. Les bibliothèques de Villegailhenc et Saint-Hilaire ont été entièrement détruites, comme la médiathèque de Conques-sur-Orbiel, qui devait ouvrir ses portes en novembre et qui a été ravagée par la montée des eaux. 

Dans les semaines qui ont suivi le déluge, les équipes de la bibliothèque départementale de l’Aude ont consacré leur temps et leurs ressources à l’accompagnement des lieux de lecture sinistrés : dons d’albums neuf, centralisation des collectes d’ouvrages, écoute et soutien des bibliothécaires impactés, propositions pour continuer à faire vivre la culture dans les communes en deuil. Les bibliothécaires privés de bâtiments ont ainsi pu ainsi faire appel aux collections de la BDA pour utiliser les ouvrages lors d’action « hors les murs » dans les classes, en crèche etc.


Soutien du monde littéraire aux sinistrés

Les nouvelles des sinistres occasionnés ont ému le monde littéraire. Le réseau de lecture publique de Carcassonne Agglo s’est porté volontaire dès le début pour accompagner la bibliothèque départementale dans son soutien aux bibliothèques sinistrées. Les bibliothèques départementales du Gers et de la Haute-Garonne, les bibliothèques municipales de Port-la-Nouvelle, Ramonville et Azille ont ainsi organisé des collectes de dons à destination des bibliothèques audoises, que la BDA s’est offert de centraliser.

Les librairies, éditeurs et même auteurs ne sont pas en reste : l’auteure d’ouvrage pour la jeunesse et scénariste de BD Ingrid Chabbert, audoise d’adoption, s’est démenée aussi pour récolter des livres. La direction régionale des affaires culturelles (Drac) a également suivi de très près les dossiers pour les inscrire dans un plan d’urgence. 

Des « Contes solidaires » pour apporter du rêve

 Enfin, l’idée d’un partenariat avec Carcassonne Agglo a germé dans les esprits avec le projet d’apporter de la culture et du rêve aux communes sinistrées. Cela a donné naissance à « Contes solidaires » qui a proposé courant décembre une dizaine de soirées autours des contes, dans le but de faciliter l’expression des enfants et de les sécuriser après les épisodes traumatisants qu’ils ont pu connaître. « A cet égard, comme le rappelle Victoria Cuadros, un conte comme celui des Trois Petits Cochons est très demandé par les enfants. Il les rassure et leur apporte du réconfort ».