S'engager dans la transition énergétique et écologique

La lutte contre le réchauffement climatique est probablement l’enjeu le plus important qui s’impose aujourd’hui à tous. Pouvoirs publics, entreprises, collectivités, citoyens, professionnels, nous avons tous notre part à accomplir. Le département de l’Aude s’engage à fond avec une ambition claire pour l’horizon 2050 : tendre vers la couverture à 100% des besoins énergétiques par des énergies renouvelables. Pour la planète mais aussi pour notre territoire et ses habitants. Car l’Aude à venir sera résolument un département innovant, respectueux de l’environnement et des hommes, acteur pilote de l’indispensable transition énergétique.

Le réchauffement climatique a déjà des conséquences visibles partout. Pour essayer de limiter ce dérèglement et maintenir l’augmentation de la température sous le seuil de 2°, il faut agir vite et transformer radicalement certaines pratiques. Le Département de l’Aude a depuis longtemps choisi le camp de l’action. Labellisé Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte en 2015,  il est passé à la vitesse supérieure en 2018 en adoptant une stratégie ambitieuse et partagée de transition énergétique. L’engagement ? Tendre vers l’autonomie énergétique à l’horizon 2050. C’est la voie qui permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre, responsables du dérèglement du climat et de tracer un nouvel avenir pour le territoire.

La stratégie de transition énergétique

Pour lutter contre le changement climatique, il faut diminuer la production des gaz à effet de serre. Et pour cela, deux démarches complémentaires sont à mener : produire de l’énergie non polluante et réduire les consommations énergétiques. Le Département a pris des engagements ambitieux dans ces deux domaines en se positionnant comme territoire pilote de la région Occitanie et en adoptant le scénario volontariste « REPOS ». Cette stratégie contribue à un développement économique du territoire sur un mode durable et équilibré et qui concilie les enjeux touristiques, agricoles et énergétiques.

Tendre vers 100% d’énergies renouvelables en 2050

Ne plus être dépendant d’énergies fossiles polluantes pour le chauffage et la consommation électrique, c’est possible. Et c’est ce que nous avons l’ambition de faire dans l’Aude. D’ici 2050, nous visons une production d’énergie à 100% issues de sources renouvelables, avec un palier intermédiaire à 61 % en 2030. Ces ressources, elles sont nombreuses et généreuses dans l’Aude : le bois, le vent, le soleil, sans compter l’énergie hydraulique et la géothermie. L’objectif est donc ici de construire un nouveau mix énergétique (c’est à dire les sources de production d’énergie) constitué à 100% de sources renouvelables pour tous les acteurs du territoire.

40% de baisse de la consommation énergétique

Produire une énergie non polluante c’est bien, consommer moins d’énergie c’est encore mieux. C’est ce double mouvement qui nous permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre. En agissant sur la performance énergétique des bâtiments, les transports, les modes de production, les comportements de chacun, notre ambition est de réduire la consommation énergétique de 40% d’ici 2050, avec une première étape de baisse de 20% en 2030.

Une stratégie conçue et menée dans la concertation

La transition énergétique est le projet de tout le territoire audois. Elle a été conçue et sera mise en œuvre avec et pour ses différentes composantes. Pour établir la feuille de route, le Département a constitué quatre Comités de Transition Énergétique réunissant différents types d’acteurs : élus, partenaires, associations et citoyens. Ces comités ont été associés aux différentes phases de la démarche : diagnostic, scénarii, décisions stratégiques. Ces groupes continueront à être pleinement associés à la mise en œuvre du plan et de nouveaux seront constitués, pour aborder de nouvelles thématiques au fil et à mesure des avancées, dans un bel exercice de démocratie participative.

La transition énergétique, moteur du développement économique

En produisant 100% de notre énergie à partir de sources renouvelables, nous contribuerons aussi au dynamisme économique du territoire. En effet la fabrication, l’installation et l’exploitation des sites de production d’énergie renouvelable vont générer la création de plusieurs dizaines de milliers d’emplois locaux et pérennes. Et en maîtrisant l’ensemble de la filière, nous pourrons réinjecter dans les actions du département une grande partie des recettes liées à l’achat d’énergie. Aujourd’hui, la part des recettes liées à la production d’énergies renouvelables qui reste sur le territoire n’est que de 9%. Prendre la main sur le mix énergétique nous permettra d’augmenter les retombées financières des ressources de notre territoire.

Le respect des spécificités du territoire

Le nécessaire développement des énergies renouvelables prend bien évidemment en compte les spécificités qui font la richesse et l’attractivité de notre département. Nous ne transformerons pas les terres agricoles en champ de panneaux photovoltaïques. Il y a suffisamment de carrières et de friches minières à aménager pour cela. La faune et la flore ne seront pas mises en danger pour augmenter la production d’énergie. Nous ne mettrons pas d’éoliennes au pied de la Cité de Carcassonne ou dans la cour du château de Quéribus. Le patrimoine audois sera respecté et le développement du parc éolien particulièrement maîtrisé. L’augmentation de la performance des parcs existants permettra déjà une bien meilleure productivité. Les potentialités de développement de chaque énergie renouvelable ont été discutées avec l’ensemble des membres des comités de transition énergétique.

Le Département, chef d’orchestre de la transition énergétique du territoire

Pour être efficace et atteindre les objectifs de la stratégie, il faut avoir une surface d’action suffisante. L’échelon départemental permet de structurer et d’organiser la cohérence des différentes décisions. C’est pourquoi le Département de l’Aude a pris l’initiative et pilote cette stratégie. Mais tous les acteurs publics et privés et les habitants du territoire sont concernés.

L’Aude est depuis 2015 “Territoire à Energie Positive pour la Croissance verte”. Ce label, obtenu suite à l’appel à initiatives lancé par le ministère de l'Environnement en 2014, reconnait le Département comme un territoire d'excellence de la transition énergétique et écologique. Une aide de 500 000 € lui a été attribuée pour participer au financement du programme de construction de neuf aires de covoiturage et d’une route solaire à Narbonne dans lequel le Département a également investi 500 000€.

Contact

  • Direction du développement, de l’environnement et des territoires