Mon parcours vers l’adoption

Adopter un enfant est un véritable projet de vie, une aventure extraordinaire, mais qui implique un engagement sans faille, uniquement motivé par l’intérêt de l’enfant, et doublé d’une procédure longue et complexe. Le Département, seul habilité à délivrer l’agrément nécessaire pour tout projet d’adoption, vous accompagne dans vos démarches.

L'adoption est ouverte à toute personne de plus de 28 ans (mariée ou non, vivant seule ou en couple) et aux époux, de même sexe ou de sexe différent, mariés depuis plus de deux ans ou âgés tous les deux de plus de 28 ans.

II existe deux formes juridiques d'adoption :

  • l'adoption plénière
  • l'adoption simple

La principale différence réside dans les liens avec la famille d’origine. Dans le cas d’une adoption plénière, le lien de filiation entre l'adopté et sa famille d'origine est supprimé, au profit d’un nouveau lien de filiation avec l'adoptant. En cas d'adoption simple, ces deux liens de filiation coexistent.

En savoir plus
sur Service-public

En France

En France, on peut adopter :

  • les pupilles de l’État : enfants recueillis par le service de l’Aide sociale à l’enfance
  • les enfants ayant fait l’objet d’une déclaration judiciaire de délaissement parental
  • les enfants dont le père et la mère ou le conseil de famille ont consenti à l’adoption ou dont les parents se sont vus retirer l’autorité parentale

À l'étranger

La liste des pays ouverts à l’adoption internationale change d’année en année. Cette liste est tenue à jour par l’Agence française de l’adoption (AFA). Sur son site Internet, vous trouverez des fiches pays détaillant les procédures et critères de candidature à l’adoption définis par chaque état.

Le cadre de l’adoption internationale repose sur le respect de la Convention internationale des droits de l’enfant du 20 novembre 1989, de la Convention de La Haye du 29 mai 1993 et des législations applicables en France et dans les pays d’origine.

Pour toute information sur la réglementation de l’adoption à l’étranger, consultez également le site de la Mission de l’adoption internationale (MAI).

À quelques exceptions près*, toute personne souhaitant adopter un enfant doit faire une demande d’agrément auprès du conseil départemental de son lieu de résidence.

Dans l’Aude, vous devez formuler votre demande par écrit au Président du conseil départemental

  • Service Adoption
    Direction Enfance famille
    Allée Raymond-Courrière
    11855 CARCASSONNE Cedex 9

Après envoi de votre demande écrite, la procédure se déroule comme suit :

  1. Réunion d’information avec le service d’Aide sociale à l’enfance
  2. Confirmation de la demande et constitution du dossier administratif
  3. Entretiens d’évaluation sociale et psychologique
  4. Examen du dossier par la commission d’agrément
  5. Décision du président du conseil départemental

Pour tout renseignement, contactez le service Adoption du Département au 04 68 11 69 65 ou par mail à adoption11@aude.fr.

* En France, l’agrément n’est pas nécessaire en cas d’adoption intrafamiliale (enfant du conjoint, d’une nièce, etc.), pour les assistant.es familiaux.les souhaitant adopter l’enfant qu’ils.elles. accueillent à domicile. Pour les enfants venant de l’étranger, seule l’adoption de l’enfant du conjoint peut se faire sans agrément.

Une fois l’agrément obtenu, vous pourrez déposer votre candidature à l’adoption.

Pour adopter un enfant en France, votre demande s’effectue auprès du service d’Aide sociale à l’enfance du Département de votre choix.

Pour adopter un enfant à l’étranger, trois types de démarches sont possibles :

En plus du service Adoption du Département et des organismes officiels, plusieurs associations conseillent, guident et soutiennent les familles dans leurs démarches. Elles sont regroupées au sein de la fédération Enfance et familles d’adoption.Son antenne audoise est à votre écoute et organise régulièrement rencontres et événements autour de l’adoption.

Coordonnées du service