Découvrir le métier d’assistant(e) maternel(le)

Être assistant(e) maternel(le), c’est offrir aux familles un mode de garde souple et personnalisé pour leurs jeunes enfants. Une vraie responsabilité et un métier à part entière ! On vous explique tout.

L'assistant.e maternel.le est un.e professionnel.le de la petite enfance qui accueille, moyennant rémunération, à son domicile ou dans une maison d'assistant(e)s maternel(le)s, des enfants qui lui sont confiés par les parents.

L'accueil peut se faire de façon régulière ou occasionnelle ; à la journée, à la demi-journée, en dehors des heures scolaires, etc.

L'assistant.e maternel.le garantit l’épanouissement et le bon développement de l’enfant, s’assure de sa santé, de son bien-être et de sa sécurité, dans le respect de son âge, de son rythme et du souhait des parents.

Toute personne en âge légal de travailler, quel que soit son statut familial, qu’elle ait des enfants ou non. Elle doit obligatoirement être titulaire d’un agrément délivré par le conseil départemental et suivre une formation obligatoire.

Selon la taille du logement et les conditions déterminées par l’agrément, l’assistant.e maternel.le peut accueillir jusque quatre enfants de 0 à 6 ans, incluant ses propres enfants s’ils ont moins de 3 ans. L’agrément stipule également une répartition équilibrée des enfants par âges. Difficile en effet d’accueillir trois bébés de moins d’un an en même temps !

Depuis la loi du 27 juin 2005, les assistant.es maternel.lesbénéficient d’un véritable statut, avec un salaire, des horaires de travail et des congés réglementés. L’assistant.e maternel.le est salarié.e du parent employeur, avec lequel elle signe un contrat de travail.

Le salaire peut être fixé librement entre les deux parties, dans le respect du salaire horaire minimum : + d'info sur le site de la Paje  et de la convention collective nationale de travail des assistants maternels du particulier employeur. À la rémunération de base s’ajoutent des indemnités (entretien, repas, etc.) ainsi que les cotisations et contributions sociales.

Ce métier est fait pour vous si…

  • Vous répondez à l'ensemble des critères prévus par l'agrément du conseil départemental
  • Vous disposez d’un logement sécurisé et adapté
  • Vous justifiez d’un état de santé compatible avec l'accueil de jeunes enfants
  • Vous êtes suffisamment disponible pour l'accueil d'enfants
  • Vous avez des aptitudes éducatives et relationnelles
  • Vous savez observer, être à l’écoute et répondre aux besoins des enfants
  • Vous pouvez offrir aux enfants un environnement équilibré
  • Votre organisation familiale s’accorde avec le rythme des jeunes enfants
  • Vous maîtrisez la langue française orale

Télécharger