Lutte contre les discriminations, Education

Tous égaux, dès le collège !

Les collégiens posent devant la fresque réalisée au collège Port-la-Nouvelle.

Le conseil départemental a fait de la lutte contre les discriminations un axe fort de sa politique depuis 2015. Parmi les actions engagées, l’attribution d’une aide financière aux collèges porteurs de projets pédagogiques visant à favoriser le vivre-ensemble. Explications.

Publié le

Faire tomber les stéréotypes et les préjugés. Combattre l’intolérance et accepter les différences. Parce que c’est à l’adolescence que le rapport à l’autre se définit, le conseil départemental a lancé, en 2016, un appel à l’attention des collèges audois porteurs de projets pédagogiques visant à lutter contre les discriminations. Cinq d’entre eux ont été retenus et subventionnés, pour un budget total de 10 000 €. Une réussite qui a amené le Département à reconduire l’action pour l’année scolaire 2017-2018, en y consacrant cette fois une enveloppe de 12.000 €.

Réalisation d’une fresque dans la cour du collège, groupe de parole avec un bénévole d’Amnesty International, montage d’un clip vidéo… les projets peuvent prendre différentes formes. Mais tous ont un même objectif : faire réfléchir les élèves en les plaçant au cœur de la démarche. Qu’ils n’en soient pas seulement les spectateurs mais surtout les acteurs.

Plusieurs critères ont déterminé l’attribution des aides financières, comme l’aspect novateur d’un projet ou encore l’implication d’un nombre important de collégien.nes. La commission – composée d’élus, d’agents administratifs et de représentants de l’Éducation nationale – s’est  également attachée à ce que des partenaires extérieurs au collège, souvent issus du monde associatif, interviennent dans ces projets. Avec l’objectif de montrer que, dans la société, des citoyen.nes se battent au quotidien et bénévolement contre les discriminations. Une façon aussi de souligner que l’engagement peut prendre des formes très variées. 

Dans sa volonté assumée de s’engager pleinement dans la lutte contre les discriminations, le Département entend désormais investir d’autres champs d’action. Il pourrait à l’avenir soutenir des projets et des manifestations portés cette fois par des associations.