Sports de pleine nature Le plan départemental des espaces, sites et itinéraires - PDESI

Randonnée, escalade, canoë-kayak, parapente, vélo, voile,... comment concilier la pratique sportive en milieu naturel avec la préservation de l’environnement ? Pour répondre à cette question le Département a établi un plan départemental qui référence les espaces, sites et itinéraires (PDESI) dont l’accessibilité, l’entretien, la sécurité et le suivi sont garantis . 

Qu’est ce que le plan départemental des espaces, sites et itinéraires ?

Ce plan départemental a pour but de favoriser les loisirs de pleine nature tout en protégeant les espaces. Il permet de faire exister les différentes pratiques sportives en milieu naturel en minimisant ou supprimant les incidences négatives sur l’environnement. Le dialogue entre les différentes parties prenantes contribue à un usage raisonné des lieux de pratique, à sécuriser les activités et à concilier les différents usages des milieux naturels. La sensibilisation à l’environnement est également un des objectifs du plan départemental, et chaque espace, site ou itinéraire inscrit est équipé d’une signalétique ou de supports d’information pour faire découvrir et respecter le milieu naturel.

Quels sont les sports de pleine nature intégrés dans ce plan ?

Le plan départemental des espaces, sites et itinéraires englobe les différentes pratiques sportives de plein air : randonnée, escalade, canoë-kayak, parapente, vélo, voile, spéléologie, tir à l’arc …

Quel type d’espace peut être inscrit ?

Il peut s’agir aussi bien d’un site de pratique que d’un itinéraire de randonnée terrestre ou nautique, qu’il soit sur une propriété privée ou publique, du moment qu’il est ouvert au public gratuitement.

Qui peut inscrire un lieu de pratique ?

Le projet doit être porté par un organisme public ou associatif ayant reçu un agrément du ministère en charge des sports. Il peut s’agir d’associations sportives, de Comités Départementaux, de collectivités locales ou d’établissements publics.

Comment faire une demande d’inscription ?

Les dossiers d’inscriptions sont délivrés et instruits par le service des Espaces naturels du Département, où ils sont analysés selon 3 critères :

  • la qualité du projet,
  • la pratique concernée
  • les incidences environnementales.

L’avis du Comité Départemental concerné est demandé ainsi qu’un plan de gestion de l’espace, site ou itinéraire sur une période de 5 ans.

Les dossiers sont étudiés par un groupe technique aidé, au cas par cas, par des experts. Ce groupe donne un avis technique mais c’est la commission départementale des Espaces sites et itinéraires qui décide de proposer ou pas l’inscription qui ne sera définitive qu’après le vote du conseil départemental.

Quels avantages à inscrire un site, espace ou itinéraire dans le plan départemental ?

Pour bénéficier des aides financières du Département concernant les études, l’aménagement, la gestion et la promotion (via l’agence départementale du tourisme) et garantir à l’usager l’accessibilité, l’entretien, la sécurité et le suivi de l’espace. Ces inscriptions, vitrine du territoire patrimonial, permettent la mise en place d’une politique des activités de pleine nature.

Qu’est-ce que la commission départementale des espaces, sites et itinéraires ?

C’est l’instance de concertation, d’information et de médiation qui établit le plan des espaces, sites et itinéraires.
La commission est présidée par le président du conseil départemental. Elle est composée de 43 membres représentant le mouvement sportif, les associations de protection de l’environnement, les gestionnaires et usagers des espaces naturels, des élus et représentants de l’État.
Le rôle de la commission est de proposer au Département les lieux de pratiques à inscrire au plan et d’émettre un avis sur toute modification du plan, projet d’aménagement ou mesure de protection des espaces naturels qui pourraient avoir une incidence sur l’exercice des sports de nature dans les espaces, sites et itinéraires inscrits à ce plan

L'observatoire des activités physiques de pleine nature

Il cible tous les acteurs potentiels des sports de nature et a une double vocation :

  • d’observatoire partagé
  • de recueil exhaustif de toutes les ressources territoriales et thématiques.

C'est un moyen dynamique et collaboratif de collecter des données permettant une gestion raisonnée et en toutes connaissances des activités physiques de pleine nature, offrant en même temps au public les informations minimales sur ces conditions d’accès.

Contacts utiles