Protéger la biodiversité

L’Aude possède une biodiversité d’une richesse remarquable. Des forêts aux garrigues méditerranéennes, en passant par les tourbières, les cascades, les torrents et le littoral, ces milieux naturels variés abritent une faune et une flore très riches. Riches, mais fragiles ! Et c’est pour protéger cette biodiversité que le Département mène une politique volontariste qui repose sur les espaces naturels sensibles et le déploiement de démarches respectueuses de l’environnement.

La stratégie départementale en faveur de la biodiversité

Dès les années 80, le Département de l’Aude s’est engagé à préserver et à mettre en valeur son patrimoine naturel. Projet départemental, programme Audevant, labellisation territoire à énergie positive pour la croissance verte, démarche Zéro Phyto, transition énergétique ...la préoccupation de la collectivité pour son environnement n’est pas nouvelle. En tête de cet engagement : la préservation de la biodiversité. La stratégie départementale en faveur de la biodiversité, élaborée en 2014, fixe 9 ambitions :

  • Préserver et valoriser le patrimoine naturel dans les propriétés départementales en le rendant accessible.
  • Connaître et sauvegarder le patrimoine naturel remarquable.
  • Protéger les zones humides pour préserver la ressource en eau.
  • Soutenir les outils de développement local.
  • Promouvoir les espaces naturels dans l’aménagement du territoire.
  • Lutter contre les plantes et la faune invasives, prévenir d’autres infestations.
  • Restaurer les espaces naturels et leurs fonctionnalités écologiques dégradés par l’activité humaine.
  • Agir pour le développement de l’éducation à l’environnement et la découverte des milieux naturels.
  • Renforcer l’offre touristique par l’ouverture des espaces naturels adaptés à une fréquentation soutenable.

Au coeur de la mise en oeuvre de cette stratégie départementale en faveur de la biodiversité : les espaces naturels sensibles.

Les espaces naturels sensibles, protecteurs de biodiversité

Qu’est ce que c’est ?

Un espace naturel sensible est un site naturel remarquable d’un point de vue écologique, paysager ou en raison de sa fragilité. Il peut également présenter un intérêt stratégique pour la préservation des inondations, la stabilité des sols ou la lutte contre les incendies. Les espaces naturels sensibles sont au coeur de la politique environnementale du département.

Combien et où sont les espaces naturels sensibles ?

Il y a 219 espaces naturels sensibles dans l’Aude. Ils représentent 40% de la surface du département ! Parmi eux, 17 sont la propriété du conseil départemental. Ouverts au public, ils sont aménagés avec des sentiers pédagogiques et de découverte lorsque les conditions le permettent.

Quelles sont les priorités ?

La préservation et la valorisation du patrimoine naturel audois est un enjeu déterminant pour l’attractivité de notre département. La mise en place d’une politique en faveur des espaces naturels sensibles répond à plusieurs objectifs :

  • Améliorer la connaissance de notre patrimoine naturel
  • Préserver la ressource en eau
  • Préserver les milieux naturels et les paysages
  • Partager la connaissance des milieux et les mettre en valeur
  • Prendre en compte les espaces naturels sensibles et la dimension environnementale dans les politiques publiques
  • Intégrer les espaces naturels sensibles dans les activités des territoires

Quelle est l’action du Département ?

Le Département gère directement 2 000 hectares d’espaces naturels et y assure l’entretien de plus de 100 km de pistes et sentiers. Il intervient pour accroître la connaissance scientifique sur les espaces naturels sensibles en menant des inventaires naturalistes. Savoir quelles espèces sont présentes permet tout d’abord de les protéger. Le Département peut ensuite restaurer certains milieux naturels afin de favoriser l’implantation d’espèces locales qu’elles soient rares ou plus communes. Enfin, le conseil départemental a pour objectif de partager cette richesse avec le public via des aménagements de découverte de la nature et des visites guidées.

Quels sont les moyens d’agir ?

Pour mettre en valeur les espaces naturels sensibles, le Département dispose de deux leviers : la taxe d’aménagement et le droit de préemption. La taxe d’aménagement des espaces naturels sensibles, levée sur les constructions neuves, permet au conseil départemental d’acquérir des sites naturels et d’aider financièrement des actions de préservation de la biodiversité sur des espaces naturels dont il n’est pas propriétaire. Le droit de préemption permet d’être prioritaire lors de la vente de certaines parcelles.

Avec la démarche Zérophyto, dans l'Aude on jardine nature

Depuis 2016, soit deux ans avant la date réglementaire, le Département de l’Aude a supprimé les produits phytosanitaires de tous les espaces verts et bords de route qui relèvent de sa compétence. Plus aucun produit chimique n’est utilisé pour entretenir et gérer les jardins, ronds-points, bords de route, espaces verts des collèges et bâtiments administratifs. Deux grands gagnants avec cette démarche : l’être humain et la biodiversité. L’humain parce qu’entretenir les espaces verts sans produits chimiques, c’est bien meilleur pour la santé. Et la biodiversité parce que la faune et la flore sont bien plus variées, mieux respectées et moins fragilisées quand on n’utilise que des techniques et produits “naturels”.

Télécharger la carte de l’inventaire naturaliste audois