Je jardine nature !

En 2019, la vente de traitements chimiques pour le jardin et le potager sera interdite aux particuliers. C’est donc le moment de passer en mode Zéro-Phyto et de jardiner nature. C’est simple, efficace et c’est meilleur, pour la santé de tous et pour l’environnement. Découvrez-ici quelques conseils pratiques.

Dans l'Aude, on jardine nature !

Des tutos pleins d'astuces pour dire adieu définitivement aux produits phytosanitaires !

Jardiner nature, qu’est-ce que c’est ?

Jardiner nature, consiste à supprimer tout produit chimique au jardin et au potager. Ces traitements, coûteux, dangereux pour la santé et pour l’environnement, sont remplacés par des techniques et des produits naturels. Faites comme le Département qui, depuis 2016, a supprimé tous les traitements chimiques pour l’entretien de ses espaces verts et bords de route.

Pourquoi c’est mieux ?

Le jardinage au naturel c’est meilleur pour la santé du jardinier. Car les utilisateurs de produits chimiques sont les premiers exposés aux dangers des pesticides.

C’est meilleur pour la qualité et le goût des fruits et légumes qui poussent jusque maturité sans aide artificielle. Ils sont pleins de saveurs et possèdent une meilleure valeur nutritive.

C’est meilleur pour la planète car les produits phytosanitaires détruisent la biodiversité et polluent l’eau.

C’est aussi meilleur pour le porte-monnaie, car les traitements chimiques sont coûteux.

On croit que ...
Un jardin ou un potager sans “mauvaise” herbe donne l’impression d’être bien entretenu. Mais c’est une illusion. En réalité, les désherbants chimiques détruisent la richesse et la vie dans les sols, ils éliminent les espèces utiles aux jardiniers. Jardiner nature c’est bien plus “propre”, car les techniques utilisées respectent l’environnement et la santé humaine.

Comment jardiner au naturel ?

Du bon sens, quelques astuces et un peu de pratique, voilà quelques conseils pour bien démarrer en Zéro-Phyto :

  • Bien choisir ses plantations, adaptées à nos climats et terroirs,
  • Éviter les espèces envahissantes,
  • Protéger le sol grâce au paillage,
  • Utiliser les espèces auxiliaires, des petits insectes et animaux qui sont de véritables assistants pour le jardinier,
  • Au potager, pratiquer la rotation et la bonne association des cultures,
  • Faire du compost,
  • Économiser l’eau,
  • Adopter les techniques naturelles d’entretien et faire de la prévention.

Grâce aux cinq tutos réalisés par le Département,  vous deviendrez facilement un jardinier Zéro-Phyto !

Le guide du jardinage au naturel

Publication