Département de l’Aude
Allée Raymond Courrière
11855 CARCASSONNE Cedex 9

Vous êtes ici : Accueil > Le Département > Ses compétences > Tourisme et développement économique

Tourisme et développement économique

Pour un territoire audois équilibré et solidaire.

Tourisme

Une économie induite importante pour bien des professionnels

Le Conseil Général, à travers le Agence de développement du Tourisme et le Schéma Départemental du Tourisme, contribue à la promotion de notre département par la participation à de nombreuses opérations de promotions touristiques aussi bien sur le territoire national qu'à l'étranger. Cet effort ne profite pas seulement aux professionnels du tourisme puisque la présence de flux touristiques sur notre territoire favorise l'activité de nombreux professionnels. Ainsi, l'agriculture à commencer par la viticulture, mais également l'artisanat et le commerce en bénéficient largement.

Une meilleure qualité de vie pour les audois

Si le Département a toujours associé le tourisme à la mission d'aménagement du territoire qui est la sienne, c'est parce qu'il est conscient que les efforts consentis dans ce secteur bénéficient à tous les Audois. Le développement d'activités de pleine-nature, la valorisation des sites, création de circuits de randonnée, organisation de manifestations culturelles... ajoutent à la qualité de vie des habitants.

Des équipements utiles à tous

Le développement touristique permet l'entretien de la totalité des infrastructures qui bénéficient avant tout aux Audois ( abbayes, musées, routes et réseau ferré, transport aérien, ...).

Le Programme Pays Cathare

Les châteaux et abbayes sont autant de trésors architecturaux qui témoignent de la richesse patrimoniale de l'Aude. Grâce à un important travail de restauration et de mise en valeur, le programme Pays Cathare structure une offre touristique et économique de qualité. Les 18 sites-pôles audois totalisent plus de 2 millions de visiteurs annuels et ils sont 7 à se classer parmi les 18 sites touristiques du Languedoc-Roussillon recevant plus de 30 000 visiteurs par an.
Au-delà de l'aspect patrimonial, le programme Pays Cathare fédère, à travers une marque territoriale, agriculteurs, artisans, vignerons et prestataires touristiques, soucieux de présenter des biens et des services offrant toutes les garanties de qualité et d'authenticité. Aujourd’hui, ce sont près de 800 professionnels qui sont engagés dans une démarche de valorisation économique de produits de qualité qui leur permet de se différencier sur des marchés concurrentiels.

En savoir plus...

Aménagement et développement territorial

Dans le cadre des orientations retenues dans le Projet « AUDEVANT, le projet durable des audois », le Conseil général a élaboré un Schéma Départemental d’Aménagement et de Développement Durable du Territoire (SDADDT). Véritable cadre de référence commun pour les collectivités, son objectif est de leur permettre d’agir ensemble face aux nouveaux défis posés par ce contexte en mutation.

Le département investit dans des infrastructures structurantes économiquement et apporte son soutien à différentes initiatives :

En savoir plus...

Agriculture

La présence des agriculteurs constitue un atout incontestable dans la politique d’aménagement du territoire du Département. C’est pourquoi le Conseil général de l’Aude mène depuis plusieurs dizaines d’années une politique de soutien à l’agriculture. Cette politique s’articule autour de grands investissements comme l’aménagement foncier, les équipements hydro-agricoles ou l’aide à la restructuration du vignoble.

Aménagement foncier

La politique d’aménagement foncier constitue souvent un enjeu essentiel pour les communes et les agriculteurs qui y ont une exploitation. En effet, au fil des années et des successions, les surfaces cultivables ont tendance à se morceler alors que, paradoxalement, pour survivre, les exploitations ont besoin de s’étendre. La politique du Conseil Général en la matière consiste à subventionner les travaux menés par les communes pour réorganiser les parcelles.

Equipements hydro-agricoles

Autre chantier gigantesque, l’aménagement hydro-agricole de l’Ouest Audois. Cet équipement qui comprend les lacs de la Ganguise et de Montbel permet d’irriguer des dizaines de milliers d’hectares de la plaine Lauragaise et d’y développer des cultures jusqu’alors menacées en permanence par la sécheresse.
Aujourd’hui le Département poursuit ses investissements avec la réhausse de la Ganguise et l’extension des réseaux et il finance chaque année 800 000 à 1 millions d’euros de charges intercalaires pour l’eau utilisée par les agriculteurs.

Restructuration du vignoble

Dans le domaine viticole, la création en 1989 du Fond d’Aide à la Restructuration du Vignoble Audois a permis aux coopérateurs d’amorcer une spectaculaire reconquête qualitative en remplaçant progressivement les vignes existantes par les cépages améliorateurs. En 10 ans, le Conseil Général a investi près de 1,5 million d’euros dans cette politique qui porte aujourd’hui ses fruits. Pour être complet, il faudrait citer beaucoup d’autres aides, comme celles à l’installation des jeunes agriculteurs, à la décohabitation, à la réalisation de caveaux de dégustation…

Elevage

Le Conseil Général apporte également un soutien sans faille aux éleveurs audois au travers de son laboratoire vétérinaire qui assure gratuitement aux professionnels toutes les analyses susceptibles de mener une bonne politique de prophylaxie. Cette action coûte 200.000 euros par an au Département. Elle s’accompagne d’une aide aux investissements collectifs qui permettent aux éleveurs de mieux contrôler la transformation et d’assurer ainsi une meilleure traçabilité, critère essentiel aux yeux des consommateurs que nous sommes.

Soutien à la production locale

Enfin, en créant la marque Pays Cathare et en la mettant à la disposition des professionnels, le département a donné le coup de pouce nécessaire à la mise en oeuvre d’une vraie politique de qualité qui contribue à protéger les viandes et volailles des effets de la crise. L'élevage n'est d'ailleurs pas le seul secteur agricole à avoir bénéficié de la dynamique Pays Cathare. Nombre de productions très localisées comme l'oignon de Citou, les pommes de l'étang de Marseillette, les melons du Somail et autres asperges vertes du Lauragais ou haricots de Castelnaudary ont su saisir l'opportunité de la marque pour se trouver des débouchés locaux.

Développement économique

Seule une économie dynamique et créatrice d'emplois permet le développement des territoires et contribue au maintien et au bien-être des populations. Voilà pourquoi les collectivités locales accordent un intérêt particulier à ce secteur.

Le Conseil général de l'Aude, bien que n'ayant aucune compétence obligatoire en la matière, se positionne comme un facilitateur du développement économique de son territoire, en travaillant en partenariat avec les structures professionnelles, les entreprises et les autres collectivités. Il soutient les filières économiques qui constituent ses atouts :

Aides aux entreprises

La collectivité départementale n'a pas la compétence légame en matière d'aides aux entreprises et de développement économique : c'est le Conseil régional qui est le chef de file de ces politiques. En revanche, le département de l'Aude a choisi de s'engager dans ce domaine en s'associant aux nombreuses initiatives de la Région Languedoc-Roussillon.

C'est ainsi qu'il a mis en place son Schéma Départemental de Développement Economique intégrant les aides du Conseil général en faveur des entreprises et le Schéma Départemental Des Zones d'Activités.

La Cellule Projets Structurants et Technologies de l'Information et de la Communication du Conseil général participe à l'accompagnement d'entreprises en difficulté et à des projets de reprises, en lien avec la Banque de France.