Département de l’Aude
Allée Raymond Courrière
11855 CARCASSONNE Cedex 9

Vous êtes ici : Accueil > Social & Santé > Veille sanitaire > Lutte contre le moustique tigre

La lutte contre le moustique tigre

Le moustique Aedes albopictus, également appelé « moustique tigre », a été détecté dans l’Aude en 2012.
Ce moustique, qui peut transporter les virus de la dengue et du chikungunya, ne peut être éradiqué.
Comme dans les autres départements du sud de la France, le niveau 1 du plan départemental de lutte, élaboré sous l’autorité du Préfet, est désormais activé dans l’Aude également. Le conseil général en est responsable, avec l’appui de l’Agence Régionale de Santé (ARS) et de l’Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen (EID).

soyez secs avec les moustiques

Qu’est-ce que le moustique-tigre ?

Voir l'image en grandLe moustique Aedes albopictus est un moustique d’origine tropicale, également appelé « moustique tigre » en raison des zébrures qui parcourent son corps effilé.

Il a été détecté au cours de l’été 2012 sur la commune de Narbonne et sur l’aire d’autoroute de Vinassan par l'Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen (EID Méditerranée). Son implantation est confirmée : malgré des traitements de retardement, des œufs ont été observés à plusieurs reprises, sur plusieurs pièges pondoirs déposés par l’EID, ainsi que des larves et des adultes aux alentours des pièges.

En 2013, on compte trois communes colonisées dans l'Aude : Narbonne, Vinassan et Carcassonne. L’éradication de ce moustique n’est pas possible.

Le moustique-tigre est-il porteur de maladies ?

Non, le moustique n’est pas lui-même porteur du virus de la dengue ou du chikungunya. Il ne peut le transmettre que s’il a piqué, au préalable, une personne déjà infectée.

Il n’y a pas de transmission possible du virus entre humains. Depuis son apparition en France métropolitaine, il n’y a eu que 4 cas de dengue ou de chikungunya, dans le Var et les Alpes-Maritimes en 2010.

Comment peut-on lutter contre le moustique-tigre ?

Le moustique-tigre est un moustique urbain. Une campagne de démoustication massive ne servirait donc à rien. La lutte est donc individuelle.

L’objectif est d’éliminer ses lieux de vie, ses lieux de ponte et là où ses larves se développent.

Voir l'image en grand

Pour éliminer les larves de moustiques :

  • éliminez les endroits où l’eau peut stagner : petits détritus, encombrants, pneus usagés, déchets verts
  • changez l’eau des plantes et des fleurs une fois par semaine. Si possible supprimez les soucoupes des pots de fleurs ou remplacez l’eau des vases par du sable humide
  • vérifiez le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyez régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainages
  • couvrez les réservoirs d’eau (bidons d’eau, citernes, bassins) avec un voile moustiquaire ou un simple tissu
  • couvrez les piscines hors d’usage, évacuez l’eau des bâches ou traitez l’eau (eau de Javel, galet de chlore)

Pour limiter les lieux de repos des moustiques adultes :

  • débroussaillez et taillez les herbes hautes et les haies,
  • élaguez les arbres,
  • ramassez les fruits tombés et les débris végétaux,
  • réduisez les sources d’humidité (limitez l’arrosage),
  • entretenez votre jardin.

Quel est le rôle des autorités ?

  • Le Conseil départemental de l’Aude a mis en place un dispositif de surveillance de l’implantation du moustique et de lutte contre sa prolifération (suivi entomologique). Il décidera au besoin d’opérations de destruction des nids et des larves et en informera préalablement les populations des secteurs concernés. Ces opérations seront menées par l’EID Méditerranée.
  • L’EID Méditerranée entretient et relève des pièges pondoirs pour connaître l’évolution et le degré d’implantation du moustique. Elle assure une veille sanitaire et un rôle de conseil auprès du public sur l’identification du moustique. Elle n’intervient qu’à la demande du département ; sa mission n’est pas de répondre à toutes les sollicitations individuelles.
  • L’Agence Régionale de Santé a en charge la surveillance épidémiologique (étude de cas humains). Dès que le moustique est déclaré implanté dans un département, l’ARS assure l’information et la sensibilisation des professionnels de santé, pour qu’ils sachent reconnaître la maladie et traiter ceux qui en sont atteints.

Pour plus d’informations : www.albopictus30.org

Comment reconnaître la dengue et le chikungunya ?

Voir l'image en grandIl n’y a pas de transmission directe de ces virus de personne à personne. Ils ne peuvent se transmettre que par une piqûre d’un moustique qui a déjà auparavant piqué une personne infectée.
Dans l’Aude, il n’y a pas d’épidémie de dengue ou de chikungunya.

La dengue

La dengue provoque de fortes fièvres accompagnées de maux de tête, de courbatures et d’une sensation de fatigue. Si dans la majorité des cas il n’y a pas de complications, la maladie peut parfois évoluer vers des formes sévères (dengue hémorragique en cas d’infections répétées).

Il n’existe pas de traitement antiviral spécifique ni de vaccin.

Contre-indication absolue : aspirine. Par son action anti-agrégante plaquettaire, elle peut aggraver la situation.

En cas d’apparition de signes hémorragiques francs, de troubles de la conscience ou de symptômes de choc, une hospitalisation urgente s’impose.

Le chikungunya

Le chikungunya provoque de fortes fièvres accompagnées de maux de tête. La fièvre élevée apparaît brutalement accompagnée de douleurs dans les articulations pouvant être intenses, touchant principalement les extrémités (poignets, chevilles, phalanges). L’évolution est le plus souvent favorable, sans séquelle, mais elle peut aussi évoluer vers une phase chronique marquée par des douleurs persistantes. L’immunité acquise est durable.

Il n’existe pas de traitement antiviral spécifique, ni de vaccin.

Le traitement est symptomatique (antalgique, antipyrétique).

Les affiches et dépliants d’information

N'hésitez pas à les télécharger :

Affiche Soyez secs avec les moustiquesVoir l'image en grand EID Méditerranée - ANATOME - Illustration : © L.Angles - Photos : © droits réservés

Télécharger l'affiche (Haute Définition)

[PDF - 3,2 Mo ]

Voir l'image en grand EID Méditerranée - ANATOME - Illustration : © L.Angles - Photos : © droits réservés

Télécharger
le dépliant d'information

[PDF - 3,2 Mo]