J'économise l'eau de ma commune

Malgré des épisodes pluvieux abondants et hélas dramatiques, il manque de l’eau dans l’Aude. Notre département présente un déficit de 37 milliards de m3 en période estivale. Ce stress hydrique risque d’augmenter avec la multiplication des périodes de sécheresse. Recherche de fuites, réduction des consommations, surveillance des réserves et des cours d’eau, contrôle qualité … le Département mène un programme multidimensionnel pour économiser et préserver l’eau, et propose son expertise technique aux communes.

Pour anticiper l'évolution du climat, qui risque d'accroître la fréquence et la gravité des périodes de sécheresse, le Département a adopté un plan d'actions pour lutter contre toutes les formes de gaspillage, dans les collectivités comme chez les particuliers. Le plan a été adapté et renforcé pour répondre aux besoins d'une population en augmentation constante. D'ici 2030, on estime qu'il faudra 6 millions de mètres cubes d'eau supplémentaires pour répondre aux besoins des Audois.es, pour leur consommation, leurs usages domestiques et pour l'irrigation des cultures.

Que fait le Département pour préserver l’eau ?

  • Il encourage les économies,
  • Il protège les captages en luttant contre les pollutions et en améliorant les procédés de traitement,
  • Il agit pour garantir la qualité de l'eau, l'une des meilleures en France aujourd'hui.

Pour protéger la ressource en eau, il faut connaître l’état des réserves, que ce soit en surface ou dans les nappes profondes. Le Département s’est doté d’un outil unique et performant pour améliorer et partager ces informations : l’observatoire de l’eau. Le Département y collecte des données issues de plus de 50 points de mesure qui permettent de bien comprendre le fonctionnement des nappes phréatiques. Ces informations sont indispensables à la prise de décision, notamment en cas de sécheresse, et pour adapter les aménagements à venir.

Comment pouvez-vous être accompagné sur la question de l’eau dans votre commune ?

Le Département apporte une assistance technique aux communes pour maintenir un bon fonctionnement des infrastructures et contrôler la qualité de l’eau. Un service important, notamment pour les petites communes qui n’ont pas ces ressources en interne.

Rechercher des fuites sur les canalisations

Les pertes d'eau sont parfois conséquentes pour les installations qui datent des années 1950. Les communes se doivent d'entretenir, de nettoyer et de contrôler leur réseau d'eau. La recherche de fuites dans les villages peut faire économiser près de 30 % d'eau potable. Mettre des compteurs sur tous les équipements publics est un moyen simple de détecter une fuite par exemple. Nous assistons techniquement et financièrement les communes pour le renouvellement des canalisations.

Garantir la qualité de l’eau

La qualité de l’eau passe par la réduction des effluents polluants, qu’ils soient d’origine industrielle, agricole ou domestique. Suppression des dépôts sauvages qui polluent les rivières, amélioration des pratiques agricoles, contrôle des rejets des fosses septiques, protection des zones humides, le Département intervient dans tous ces domaines.

Il apporte également son assistance aux collectivités pour garantir une ressource en eau de qualité, que ce soit pour l’alimentation en eau potable ou pour l’épuration des eaux usées avant rejet au milieu naturel :

  • La protection des captages : 40 visites de captages et d’équipements pour l’eau potable
  • La vérification des systèmes d’assainissement : 570 visites de stations d’épuration en 2017 (700 en 2016)
  • L’attribution de subvention aux communes pour un montant de 5,9 M€.

Deux autres services du Département peuvent également intervenir :

  • Le laboratoire départemental effectue des analyses sur les prélèvements d’eau pour en contrôler la qualité,
  • L’agence technique départementale intervient en tant qu’assistance à maîtrise d’ouvrage pour aider les communes à maintenir leur service public de l’eau.

Contact