Agriculture durable

Un atout maître pour l'économie audoise

Conscient des retombées économiques que l’œnotourisme pourrait générer pour l’économie audoise dans les années à venir, le Département soutient et encourage de multiples actions en direction des professionnels du vin et du tourisme. Avec trois arguments clés : la qualité, le terroir et l’authenticité.

Publié le

Alors, l’œnotourisme, un levier de développement pour l’économie audoise ? Assurément, à en croire les derniers chiffres de cette filière : dix millions de touristes viticoles ont été accueillis dans les 10 000 caves œnotouristiques de l’Hexagone en 2016. Et la progression est constante. Depuis dix ans, l’augmentation du nombre de ces touristes d’un nouveau genre est significative : + 29 % pour la clientèle française et + 40 % pour la clientèle étrangère. En termes de retombées économiques, la dépense moyenne pour un séjour œnotouristique est de 1 256 €, dont 240 € de dépenses liées à l’achat de vins sur place, commandés ou consommés in situ. Si les dégustations et visites de caves sont aujourd’hui très répandues, on voit également apparaître de plus en plus de possibilités d’hébergement ou de restauration dans les domaines audois. D’autres animations plus originales commencent également à voir le jour, comme l’organisation de balades en 2CV dans certains vignobles de la Narbonnaise, la tenue de vendanges payantes pour des amateurs ou des ateliers d’approfondissement des connaissances viticoles pour les passionnés. Les œnotouristes veulent de la nature, de l’authenticité et de la qualité. Des vertus qu’ils peuvent (re)trouver en terre audoise !

La marque Pays cathare® en étendard

Pour promouvoir un tourisme durable, le Département s’est engagé de longue date auprès des professionnels des filières agricoles et viticoles. La mise en œuvre du programme Pays cathare, initié il y a près de 30 ans, a permis de fédérer les partenaires et les institutions, de structurer le territoire et de créer des liens entre les professionnels. 

Aujourd’hui, la marque Pays cathare® regroupe près de 900 professionnels du tourisme, de l’agriculture et de la viticulture, sans oublier les artisans d’art et de nombreux représentants des métiers de bouche. Ils répondent à un cahier des charges spécifique attestant de leur savoir-faire et garantissant l’origine et la qualité de leur production. Un atout de plus pour notre territoire ! 

 

« Ma Vigne au Naturel » pour les viticulteurs

Plus récemment, soucieux d’encourager une viticulture saine et respectueuse de l’environnement, le Département s’est engagé financièrement auprès des viticulteurs avec le dispositif « Ma vigne au naturel ». Ce programme favorise la méthode de la confusion sexuelle pour lutter contre le ver de la grappe. Cette biotechnique, efficace et écologique, protège les vignes de manière naturelle, sans utiliser de pesticide. 

Autre aspect de l’action départementale de promotion touristique de la viticulture : la mise en place de signalisation au bord des routes pour indiquer les itinéraires, mais aussi les étapes à ne pas manquer sur les circuits tracés en Corbières, Minervois ou encore Cabardès pour découvrir les châteaux, les caveaux, abbayes, etc. Le Département soutient aussi financièrement de nombreuses manifestations qui mettent à l’honneur le savoir-faire viticole audois, à l’image de Prom’Aude, Toques et Clochers ou Tastes en Minervois par exemple. Tous ces efforts ont permis la reconnaissance nationale de l’Aude en matière d’œnotourisme : trois territoires se sont vus décerner le label Vignobles & Découvertes (voir encadré p. ci-contre). Une récompense qui contribuera, elle aussi, à attirer de nouveaux touristes viticoles sur notre territoire dans les années à venir. 

 

« Aller encore plus loin dans cette voie »

« Le tourisme et la viticulture sont deux cartes majeures en matière économique pour le département de l’Aude. L’œnotourisme est donc porteur de développement pour nous. La viticulture, ce n’est pas que du vin. C’est une pratique qui recouvre beaucoup plus de choses : c’est un terroir, une histoire, et aussi des femmes et des hommes. De nombreuses actions ont été engagées pour développer l’œnotourisme sur notre territoire mais nous pouvons aller encore plus loin dans cette voie. » 

 

Le label Vignobles & Découvertes

L’Aude possède actuellement trois territoires labellisés Vignobles & Découvertes : « Les vignobles de la via Domitia en langue d'oc », « Grands vins en Grand Carcassonne » et « Limoux, vignoble d’histoires et de légendes ». Créé en 2009, ce label est attribué pour une durée de trois ans par Atout France, après recommandation du Conseil supérieur de l’œnotourisme. Il valorise les destinations à vocation touristique et viticole proposant une offre de produits touristiques multiples et complémentaires (hébergements, visites de caves et dégustations, musées, événements, etc.) et permettant au client de faciliter l’organisation de son séjour et de l’orienter sur des prestations qualifiées. Pour le vigneron, la marque Pays cathare® est le pré-requis pour obtenir le label Vignobles & Découvertes.

 

« Une agriculture propre sur un territoire sain » 

« Nous nous sommes installés en 2012 avec Yann mon époux, au domaine de Villepeyroux. Nous avons choisi de vinifier une partie de la récolte et de nous engager, dès 2018, dans une conversion en bio. Nous sommes sur un territoire où la méthode dite dela confusion sexuelle est très pratiquée. On n’emploie plus de produits chimiques et on limite aussi l’impact mécanique sur les terres. J’ai déposé un dossier auprès du Département pour obtenir des aides. Nous avons reçu 40 € l’hectare la première année et l’aide sera de 20 € la deuxième. Il est important de proposer une agriculture propre sur un territoire sain. »