Département de l’Aude
Allée Raymond Courrière
11855 CARCASSONNE Cedex 9

Vous êtes ici : Accueil > Environnement > Biodiversité > Les habitats > Les forêts de moyenne altitude et de montagne

Les forêts de moyenne altitude et de montagne

En s’éloignant du littoral audois, le climat méditerranéen s’estompe lentement et laisse progressivement la place à une influence plus "océanique".

Le Chêne pubescent puis le Chêne sessile deviennent alors plus communs et remplacent le Chêne vert. En montant en altitude, à l’étage collinéen, de nombreuses autres essences forestières apparaissent alors et augmentent la biodiversité globale des forêts : Hêtre, Châtaignier, Erable sycomore, Pin sylvestre… Le sous-bois se diversifie également, avec l’apparition du Buis, du Génévrier commun, des Genêts purgatif et à balais, etc.


A partir de 1000m d’altitude, dans les Pyrénées audoises et sur la Montagne Noire, selon l’exposition du versant, la forêt évolue rapidement vers une forêt de type montagnard où le Hêtre et le Sapin blanc sont les arbres les plus communs. Des Epicéas ont par la suite été plantés en boisements homogènes qui ont été préférés à l’exploitation de la hêtraie-sapinière originelle. A la limite supérieure de la forêt, le Pin à crochets est l’arbre le plus courant. Les sous-bois de montagne sont particulièrement riches en espèces : Rhododendron, Myrtille, Framboise…

Les forêts de moyenne altitude permettent la nidification de nombreuses espèces forestières : Buse variable, Epervier d’Europe, Autour des palombes, Bondrée apivore, Aigle botté, Circaète Jean-le-Blanc, Chouette hulotte, Hibou moyen-duc.

Dans les forêts d’altitude (hêtraie-sapinière) nichent la Bondrée apivore, l’Autour des palombes, l’Epervier d’Europe, la Chouette hulotte et la Chouette de Tengmalm.