Département de l’Aude
Allée Raymond Courrière
11855 CARCASSONNE Cedex 9

Vous êtes ici : Accueil > Environnement > Biodiversité > Rapaces de l'Aude > Les espèces de rapaces de l'Aude > Busard des Roseaux

Busard des Roseaux

(Circus aeruginosus)

Voir l'image en grand

Photo : Michel Fernandez

Nom occitan : Roissa d’aiga

Longueur : 43-55 cm

Envergure : 115 à 140 cm

Poids : Mâle > 405 à 730 g / femelle > 540 à 960 g

Longévité : 16 ans

Effectif : 10 - 15 couples

Migration : Partiellement migrateur (seuls les oiseaux du Nord de l'Europe sont migrateurs).

Identification : C’est le plus grand des busards. Le mâle est très coloré, bigarré même. De dessus, il présente un contraste entre le brun du corps et le gris des ailes et de la queue et le bout des ailes est noir.

La femelle est brun-chocolat uniforme avec la tête et les épaules de couleur crème.

Répartition : Largement répandu dans le Paléarctique Occidental. Sa zone de répartition s’étend de l’Europe occidentale à l’Asie orientale, c’est-à-dire du Maroc et de l’Espagne jusqu’à l’île de Hokkaïdo au Japon.

En France, sa présence est continue sur la côte atlantique de la pointe du Morbihan jusqu’à la Gironde. Une deuxième entité englobe la Camargue, les étangs littoraux du golfe du Lion, à laquelle il faut adjoindre les rares nicheurs corses.
Le Busard des roseaux est également ponctuellement présent dans le Nord ainsi qu'en région Centre jusqu’en Lorraine et en Alsace, en passant par l’Ile-de-France et le Lyonnais.

Dans l'Aude, il est surtout présent sur le littoral mais aussi, irrégulièrement, dans quelques marais de l'intérieur.

Reproduction : Le Busard des roseaux pond 3 à 6 œufs en avril. Les jeunes s’envolent en juin-juillet.


Habitat :
Cette espèce vit surtout dans les zones humides (étangs et lagunes) composées de prairies et, surtout, de roselières. Il construit son nid au milieu des roseaux de façon à le rendre inaccessible aux prédateurs.

Régime alimentaire : Le Busard des roseaux est très éclectique mais se nourrit uniquement de proies animales. Il chasse les rongeurs, batraciens, reptiles et oiseaux mais ne dédaigne pas pour autant les proies mortes, les charognes et les oeufs d’autres espèces d’oiseaux.

Carte de répartition

Voir l'image en grand