Département de l’Aude
Allée Raymond Courrière
11855 CARCASSONNE Cedex 9

Vous êtes ici : Accueil > Environnement > Biodiversité > Rapaces de l'Aude > Les espèces de rapaces de l'Aude > Aigle botté

Aigle botté

(Hieraaetus pennatus)

Voir l'image en grand

Photo : Morgan Boch

Nom occitan : Agla pautuda

Longueur : 42-51 cm (le plus petit des aigles)

Envergure : 110 à 135 cm

Poids moyen : mâle > 510-770 g / femelle > 840-1250 g

Longévité : 15 ans

Effectif : entre 70 et 80 couples


Identification : L’Aigle botté, plus petit représentant de la famille des aigles, présente deux types de plumage très différent : une forme claire et une forme sombre bien que certains rares individus puissent être d'une coloration intermédiaire rousse. La forme claire, majoritaire en Europe de l'Ouest, est facilement identifiable en vol grâce au corps et au dessous des ailes blanc contrastant fortement avec les rémiges noires. La forme sombre présente un corps sombre ainsi que les rémiges noires , plus difficile à identifier de par sa ressemblance avec d’autres espèces de rapaces comme le Milan noir ou le Busard des roseaux.


Répartition: Au niveau mondial, la répartition de l’Aigle botté, discontinue, s’étend sur en étroit bandeau allant du Maghreb et de l’Espagne jusqu’à l’est du lac Baïkal avec une absence en Italie et au centre du continent. Une population isolée et sédentaire, est également recensée dans la province du Cap en Afrique du Sud. En Europe de l’ouest, il se rencontre principalement en Espagne. En France, les effectifs se répartissent sur une diagonale Sud-Ouest/Nord-Est avec le piémont pyrénéen et les contreforts du Massif Central accueillant la moitié de la population nationale. Dans l'Aude, 70 à 80 couples se reproduisent principalement sur le piémont pyrénéen (Pays de Sault, Quercorb, Razès, Hautes Corbières) et en Montagne Noire ainsi que dans les zones de plaine (Carcassès, Lauragais) ou collinéennes.


Reproduction : Cette espèce pond 1 à 2 œufs (en avril-mai) et le ou les jeunes s’envolent en juillet-août.


Habitat
: L’Aigle botté habite surtout la moyenne montagne, dans les forêts de moyenne altitude (feuillus principalement) entrecoupées de zones ouvertes (prairies, zones cultivées, landes…). Les zones forestières lui permettent de dissimuler son nid tandis que les zones ouvertes constituent ses terrains de chasse préférentiels. Dans l’Aude, la découverte récente d’une aire en ripisylve (bordure de cours d’eau) non loin de Carcassonne démontre que l’espèce est éclectique quant aux milieux fréquentés.

Régime alimentaire : Le menu de l’Aigle botté est varié et s’adapte à la richesse de la faune locale. Il capture toutes sortes de petits mammifères (campagnols, écureuils, lapins) et surtout d'oiseaux (alouettes, moineaux, étourneaux, grives, merles, geais, pies, corneilles, pigeons), aussi des reptiles (lézards et serpents). A l’occasion, il peut manger des insectes ou piller les nids d'autres oiseaux.

Carte de répartition

Voir l'image en grand