Département de l’Aude
Allée Raymond Courrière
11855 CARCASSONNE Cedex 9

Vous êtes ici : Accueil > Territoire & Développement > Tous mieux connectés !

Tous mieux connectés !

Accéder aisément aux contenus proposés sur la toile, envoyer des fichiers rapidement, profiter pleinement des technologies numériques… Le très haut débit, c’est vrai, ça change la vie ! Et pas seulement parce qu’il permet de télécharger des films en deux temps trois mouvements ! Il favorisera aussi le développement de services numériques de santé, d'éducation, d'e-administration, de tourisme, d'économie, tout en générant des créations d’emplois. De 2016 à 2020, sous l’impulsion du Département de l’Aude, le déploiement du très haut débit dans l’Aude permettra d’améliorer notablement la couverture internet de l'ensemble du territoire.

Débit



On considère aujourd’hui que le débit minimum pour un foyer doit atteindre 3 mégabits par seconde (Mbps) de façon à pouvoir utiliser simultanément internet, la TV, le téléphone et un ordinateur. On parle alors d’utilisation en Triple Play. À ce jour, 20 % des lignes téléphoniques audoises y sont inéligibles.

Trois technologies pour améliorer le débit


La fibre optique

C’est un fil de verre très fin qui conduit la lumière. Elle permet de transporter d’immenses quantités de données sur plusieurs centaines voire milliers de kilomètres. C'est la technologie privilégiée pour déployer le très haut débit. En 2020, dans l'Aude, 136 communes en bénéficieront. Soit 91 200 logements ou locaux professionnels.

La montée en Débit (MED)

est un mix entre le réseau cuivre télécom et la fibre optique. Il permet d’améliorer le débit en amenant la fibre jusqu'à la commune, et d’apporter du haut débit de qualité, voire du très haut débit, aux utilisateurs finaux. À l’issue d’une opération de montée en débit, plus de 90% des habitants desservis bénéficient de débits supérieurs à 25MBPS. Cette solution concernera 13 communes audoises.

Le satellite

l’Internet à partir d’une installation individuelle par antenne satellite permet désormais d’atteindre 8 à 10 Mbps. Environ 5000 foyers situés dans des secteurs très peu peuplés ou difficiles d’accès,seront aidés financièrement pour accéder au THD par ce moyen.

Qu'est-ce que ça change vraiment ?




L’accès à de nouveaux services comme la TV et vidéo Haute Définition. L’utilisation simultanée de services, notamment pour l'envoi de fichiers et/ou le téléchargement de contenus avec un gain de temps significatif. La possibilité d’usages professionnels.

Quand serai-je concerné ? Comment le savoir ?


Les entreprises chargées de réaliser les travaux viennent d’être choisies. Le déploiement va donc pouvoir débuter comme annoncé, dès la rentrée 2016. D’ici quelques semaines, un calendrier des travaux précisant, pour chaque commune la technologie retenue, sera mis en ligne sur ici (aude.fr) et syaden.net

Repères


- L’installation du très haut débit
est un des chantiers majeurs mené par le Département. Sa réalisation est confiée au Syndicat Audois d'Énergies (SYADEN) qui est aussi en charge des travaux d'amélioration de la couverture en téléphonie mobile.

- Ce projet bénéficie de financements liés au dispositif gouvernemental baptisé plan « France Très Haut Débit ».

- Ce réseau public très haut débit
sera complémentaire du réseau privé de fibre optique actuellement déployé par l’opérateur Orange sur 23 communes de l’agglo de Carcassonne et 29 de l’agglo de Narbonne.

- Le déploiement aura lieu de 2016 à 2020. Une 2e phase est attendue entre 2021 et 2030,pour compléter le maillage par fibre optique.

En chiffres


- 86 % des foyers audois
seront reliés au THD par fibre optique en 2020,

- 3.500 KM de câbles optiques seront installés,


- 2 à 5 fois plus rapide, c’est la vitesse du THD par rapport au haut débit classique,


- 139 M€, c'est le coût du projet dont le financement est assuré par différents partenaires,

- 41,17 M€, soit 30 % de l'État, 24,4 M€, soit 18 % du Département de l'Aude,


- 20 M€, soit 14 % de la Région Occitanie,


- 19,4 M€, soit 14 % des intercommunalités et de certaines communes audoises,


- 10 M€, soit 7 % du SYADEN,


- 5 M€, soit 4 % de l’Europe,


- 18,9 M€, soit 13 % de recettes d'opérateurs et usagers.