Département de l’Aude
Allée Raymond Courrière
11855 CARCASSONNE Cedex 9

Vous êtes ici : Accueil > Culture & Patrimoine > Histoire > Le département, repères historiques

Le département de l'Aude, repères historiques

Le département de l’Aude est une collectivité territoriale administrée par un Conseil général.
Depuis les lois de décentralisation, le Département intervient dans presque tous les domaines de la vie quotidienne.
Le Conseil général est une assemblée de femmes et d’hommes élus dans chaque canton au suffrage universel.

1790 Création des départements
Selon un découpage géographique tenant compte des limites anciennes (dans l’Aude, celles des diocèses de Narbonne et de Carcassonne) et de la commodité des habitants : nul ne devait habiter à plus d’une journée à cheval du chef-lieu.
1800 Pour gérer les départements, Bonaparte crée la fonction de préfet qui est l'exécutif du département. Le Conseil départemental, n’a alors qu’un rôle consultatif.
1843 Les conseillers généraux sont élus au suffrage universel.
1871 La loi organique du 10 août 1871 précise les rôles du préfet et du Conseil départemental. C’est le texte fondamental qui régit son fonctionnement jusqu’à la décentralisation.
1982-1983 Le président du Conseil départemental devient l’exécutif du Département. Aux termes de la loi du 2 mars 1982, "Les Départements s’administrent librement par des conseils élus. Le Conseil départemental règle par ses délibérations, les affaires du département…". Plus de trente lois donnent un cadre juridique à la décentralisation. Elles sont appelées "lois Defferre".
2004 Avec la loi libertés et responsabilités locales du 13 août 2004, l’acte II de la décentralisation renforce le rôle du Département, notamment en matière d’action sociale et dans les domaines de l’équipement, de l’éducation...