Département de l’Aude
Allée Raymond Courrière
11855 CARCASSONNE Cedex 9

Vous êtes ici : Accueil > Territoire & Développement > Economie sociale et solidaire

Economie sociale et solidaire en territoire audois

Les entreprises qui relèvent de l'économie sociale et solidaire représentent un acteur essentiel de ces démarches d’insertion. L’économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures,
fonctionnant sur des principes d'égalité des personnes, de solidarité entre membres et d'indépendance économique. On trouve fréquemment dans ce secteur des activités visant à expérimenter de nouveaux "modèles" de fonctionnement de l'économie telle l’insertion par l’activité économique.

L’économie sociale et solidaire

Voir l'image en grandA côté du secteur commercial et du secteur public, l’économie sociale et solidaire représente la troisième forme d’organisation du travail en France. Elle désigne les activités conduites par des entreprises selon un mode de gestion privée mais poursuivant un intérêt collectif, non centré exclusivement sur le profit. Dans le département de l’Aude, l’économie sociale et solidaire, ce sont surtout des associations, des mutuelles et bien entendu les coopératives viticoles.

Cessociétés ont les mêmes exigences de gestion et de rentabilité que toute entreprise. Leur originalité réside dans leur mode de gestion démocratique : les salariés en détiennent au moins 51 % du capital et décident ensemble des orientations. Ils désignent leur dirigeant selon le principe « 1 personne égale 1 voix ». Les bénéfices sont partagés entre salariés, associés et la réserve de l’entreprise, de manière à en garantir la durabilité.

Benoit Hamon est le premier ministre de l’ESS. Il soumettra un projet de loi cadre dans le courant du premier semestre 2013. Dans une circulaire du 27 décembre, il a demandé aux préfets de recenser les entreprises solidaires qui bénéficient d'un agrément. Dans son futur projet de loi-cadre, le gouvernement souhaite intégrer un agrément plus large qui bénéficie à toutes les entreprises du secteur. Le concours lancé par le département de l’Aude est donc en ligne directe avec le projet de loi-cadre.

Chiffres clés dans l’Aude

1152 associations, 220 coopératives et 41 fondations et mutuelles représentent 12 % des emplois audois.

40 % de ces emplois concernent l’action sociale.

Près de 8 % sont des emplois dans les coopératives agricoles, plus du double de la moyenne française : c’est l’une des spécificités audoises.

50 % des emplois se situent dans la tranche d’âge 25-44 ans.

63 % des effectifs sont à temps complet.

L'appel à projet en Economie Sociale et Solidaire (2013)

Fort du succès du concours « Innovation sociale et dynamiques territoriales », le Conseil Général de l’Aude lance un appel à projets expérimental en Economie Sociale et Solidaire, source d’emplois, de richesse et d’innovation pour les Audois.

Les projets devront s’incrire dans des axes précis déclinés dans le dossier de candidature.
Ce dossier de candidature est à télécharger (700 ko) , à compléter et à renvoyer par courriel aux adresses suivantes avant le 30 Mars 2013 : benjamin.ducruc@cg11.fr et sylvie.torregrosa@cg11.fr

Les projets ESS peuvent également bénéficier dans le cadre de cet appel à projets, d’un concours du Fonds Social Européen au titre de l’Objectif Compétitivité Régionale et Emploi du Programme opérationnel national FSE 2007-2013.

La demande de FSE (jusqu’au 30 Avril 2013) nécessitera de compléter un dossier spécifique que vous pouvez retirer au Service Insertion Professionnelle à l’adresse suivante : sip@cg11.fr .

Celui-ci est à la disposition des porteurs de projets pour informer sur les dispositions règlementaires en préalable à une demande de subvention FSE.

Le concours (2012)

Il a été lancé en septembre 2012 comme symbole de la volonté du Département de développer la politique Sociale et Solidaire dans l’Aude.

Concours innovant et original car il oblige les entreprises du secteur marchand (traditionnel) à se rapprocher des acteurs de l’ESS (association, coopératives, mutuelles, fondations).

L’objectif du concoursest de faire émerger des projets créateurs d’emplois locaux.

3 Prix de 20 000 € pour 3 Lauréats : Prix de l’Entrepreneuriat durable, Prix des Synergies innovantes et Prix des Solidarités locales.

Nombre de dossiers reçus : 23

Nombre de dossiers présélectionnés : 7.
Chaque binôme a défendu son dossier devant un jury le 22 janvier 2013.

Remise des prix aux lauréats du concours en présence du ministre Benoit Hamon

Les lauréats

Le 28 janvier 2013, en présence du ministre de l’économie sociale et solidaire M. Benoit Hamon, les lauréats suivants ont reçu leur prix :

Prix de l’entrepreneuriat durable

PLATEFORME BOIS :

  • Voir l'image en grandProjet présenté par la SCOP Bois terre Paille de St Martin de Villeréglan et la SARL Maugard de Quillan

Le projet consiste à organiser des débouchés commerciaux pour le bois du massif forestier de la Haute Vallée et des Corbières à partir d’une plateforme de séchage et de préfabrication de bois d’ouvrage sur Quillan (hangar mis à disposition des partenaires par la SARL MAUGARD Bois). Celle-ci permettra le développement d’un véritable pôle de compétences en matière d’habitat écologique et de performance énergétique (conseil et expertise, formation).

Prix des Synergies innovantes

PROJET SPORTIF KITE SURF :

  • Voir l'image en grandprojet présenté par la fédération française de Vol Libre et le club Kite surf de Leucate avec l’entreprise Kite Center.

Le projet vise la mise en place d’un pôle d’excellence pédagogique et sportive à destination d’un public diversifié (professionnels, amateurs, publics handicapés, jeunes, femmes), sur le site du Mondial du Vent à Leucate. Il proposera un ensemble d’activités à caractère professionnel (formation de type sport – étude), social (éducation à l’environnement), pédagogique et en matière de prévention et secours.

Prix des Solidarités locales

CRECHE ENTREPRISE : B.B. du Lézignanais (« des Berceaux pour les Bureaux ») : une crèche inter entreprises partenariale et ouverte sur son territoire

  • Voir l'image en grandprojet présenté par l’association des chefs d’entreprise du Lézignanais et l’association Familles rurales

Le projet vise à mettre en place un établissement d’accueil de jeunes enfants, d’une capacité d’accueil prévisionnelle de 20 places (évaluation des besoins en cours), sur la zone d’activité économique de Gaujac à Lézignan. Cet établissement proposera une offre adaptée aux salariés de la zone d’activité (accessibilité, horaires atypiques, jours de weekend) et plus généralement, aux familles du territoire des Corbières et du Minervois.

Et les autres ?

Tous les projets apportaient un plus à leur territoire. Le Conseil départemental, faute de pouvoir décerner un prix à tous, a néanmoins décidé de les accompagner tous, en les recommandant aux organismes bancaires, aux chambres consulaires, aux intercommunalités et aux communes.

LAVERIE SOCIALE :

  • projet présenté par ALOGEA (Bailleur social) et la Régie des Quartiers : Le projet consiste en la création d’une laverie sociale, sous la forme d’une entreprise d’insertion, dans le quartier du Viguier à Carcassonne (ZUS).

PARC COOPERATIF DES ENERGIES :

  • projet présenté par Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Aude et la SARL Ella Energies (exploitation agricole à Narbonne)

Le projet vise à mettre en place un pôle économique dédié aux énergies renouvelables (photovoltaïque, éolien, biomasse) sur un site en proximité immédiate de l’usine Comurhex à Narbonne.

PROJET RECYCLAGE DU PAPIER :

  • projet présenté par le chantier d’insertion le Marchepied de Lézignan et l’entreprise (papeterie) Arjo Wiggings de Bobigny

Le projet vise la mise en place d’une filière locale nouvelle à Lézignan de collecte et de recyclage de papiers avec une valorisation de la ressource.

RESTAURATION COLLECTIVE / CIRCUITS COURTS :

  • projet présenté par l’association de producteurs Mangeons Lauragais de St Papoul et l’entreprise API restauration de Pennautier

Le projet consiste à organiser un circuit de producteurs agricoles autour d’une cuisine centrale pour la restauration de groupes, notamment des cantines scolaires.