Département de l’Aude
Allée Raymond Courrière
11855 CARCASSONNE Cedex 9

Vous êtes ici : Accueil > Education > Collèges publics > Les agendas 21 scolaires

Les agendas 21 scolaires

Dans le cadre du projet Audevant, le Département a engagé, depuis septembre 2008, un travail avec les collèges sur la mise en place d’Agendas 21 scolaires dans les établissements audois.

L’Agenda 21 scolaire est une démarche, qui associe les élèves, l’ensemble de la communauté éducative (enseignants, personnels techniques, …), ainsi que les parents et qui repose sur la mise en place d’un plan d’actions concrètes répondant à des problématiques environnementales, économiques et sociales identifiées au sein de l’établissement et aux enjeux du développement durable.

Trois thématiques ont été retenues dans un premier temps : l’alimentation, la maîtrise des énergies et la gestion des déchets, qui ont donné lieu à la réalisation de nombreux projets par les établissements.

Principales opérations

Les principales opérations, intervenues dans ce cadre, ont porté sur les bilans carbone avec l’impact environnemental des déplacements, la lutte contre les déperditions d’énergie, la réduction des déchets et l’intégration des produits locaux dans la restauration scolaire.

• Une exposition « les collèges font leur agenda 21 » avec des tableaux sous forme de bandes-dessinées a permis de retracer et de faire connaître les initiatives conduites dans les collèges. Trois dessinateurs audois ont illustré les projets réalisés par les collégiens autour du développement durable dans le cadre des activités pédagogiques (récupération des déchets, jardins secs, tricycle solaire «e-car»,…)


Voir l'image en grandUn accompagnement des collèges, dans le cadre d’un partenariat avec le Groupe d’Education à l’Environnement de l’Aude (GéeAude), a été mis en place à partir de 2011. Des journées d’échanges et de formation ont été organisées en direction des référents Agenda 21 et des enseignants. Comment faire émerger et construire des projets, sur quels outils pédagogiques s’appuyer,…? Ces journées doivent permettre aux participants de trouver des réponses à ces questions. Une journée sur la thématique de « l’énergie au collège » s'est déroulée le 18 décembre 2012.

• Une lettre d’information en direction de tous les acteurs concernés vient d’être réalisée afin de faire connaître les actions mises en œuvre dans les collèges, de permettre un échange des outils et des expériences et d’impulser une réelle dynamique en matière de développement durable au sein des établissements scolaires. Le premier numéro a paru en novembre 2012. Vous pouvez le consulter.

Télécharger la lettre n°1 - Les collèges font leur agenda 21 - - 1 Mo

Les réalisations du Département dans les collèges audois

Préserver l’environnement, contribuer au développement durable, faire appel aux énergies renouvelables sont des préoccupations du Département de l’Aude qui se traduisent par diverses actions en direction des collèges. On peut citer :

  • L’installation de panneaux photovoltaïques dans cinq collèges :

Depuis 2010, le Département étudie la possibilité d’équiper les collèges de panneaux photovoltaïques. Ce projet consiste à louer gratuitement pour 20 ans les toitures à des sociétés qui financent l’installation du matériel et son entretien (ainsi que la télégestion à distance depuis l’usine basée près d’Agen), et revendent l’électricité produite au concessionnaire ERDF. En contrepartie, les entreprises s’engagent à assurer, pendant une durée de 20 ans, l’étanchéité des toits et à assurer un volet pédagogique auprès des élèves sur les énergies renouvelables.

Dans le cadre de l’appel à projet, une entreprise a été retenue, et depuis la rentrée 2012, cinq collèges sont équipés de panneaux photovoltaïques : Gaston Bonheur à Trèbes, L’Alaric à Capendu, Georges Brassens et Montesquieu à Narbonne ainsi que La Nadière à Port-la-Nouvelle.

Au total cela représente 2 000 m2 de panneaux pour une énergie produite de 323.000 kwh/an, soit l’équivalent de l’éclairage de 900 villas ou le chauffage de 50 villas.

Pour l’avenir, une réflexion a été entamée dans le but d’étendre ce type d’opération à d’autres collèges, en fonction des évolutions de la conjoncture liée au tarif de rachat et aux évolutions technologiques et réglementaire du photovoltaïque.

Voir l'image en grandInauguration de l'installation des panneaux photovoltaïques au collège de Port-la-Nouvelle

  • Les chaufferies bois :

Utiliser des chaufferies à combustible bois dans les collèges, à la place des autres énergies (fioul, gaz, …), c’est réduire les rejets de gaz à effet de serre et participer au développement économique des filières bois.

Deux projets ont déjà vu le jour : le raccordement du collège Michel Bousquié à la chaufferie bois de la ville de Quillan en 2011 et la création d’une chaufferie bois au collège Antoine Pons à Chalabre, qui est opérationnelle depuis la rentrée scolaire 2012.

  • L’amélioration de la performance énergétique des bâtiments :

Depuis plusieurs années, la maintenance préventive permet d’améliorer la performance énergétique des bâtiments existants. L’isolation par l’extérieur, le remplacement des menuiseries, l’isolation des toitures et des combles, la rénovation des installations de chauffage… sont autant d’opérations qui, tout en générant de fortes économies d’énergies, contribuent à améliorer le confort de nos collégiens et de toute la communauté éducative.

Désormais, des diagnostics de performance énergétique, sont affichés à l’entrée de tous les collèges.

Derniers établissements en date concernés par ces actions, Montesquieu à Narbonne, Corbières-Maritimes à Coursan et Grazailles à Carcassonne.